Aller au contenu principal

Assemblée générale
Le Point info installation guide les porteurs de projets

Depuis 2009, le Point info installation est la porte d’entrée dans le métier d’agriculteur. Outre l’accompagnement des jeunes, la structure assure auprès des jeunes la promotion de l’installation.

Samuel Gourdon, trésorier et David Péquin, président du Point info installation.
Samuel Gourdon, trésorier et David Péquin, président du Point info installation.
© C. P.
Le Point info installation qui tient sa légitimité de la labellisation par le ministère de l’Agriculture gagne en crédit sur le terrain. L’outil, dont l’assemblée générale se déroulait vendredi 27 avril à la chambre d’agriculture de Parthenay, s’impose au fil des ans comme la première étape du parcours à l’installation.
Depuis trois ans, les interventions organisées dans les collèges et les lycées du département, afin de sensibiliser élèves et étudiants, portent leurs fruits.  En 2011, les salariés de la structure accueillaient 166 jeunes en recherche d’informations sur le parcours à l’installation. Un chiffre en développement. Cette tendance à la hausse devrait se confirmer en 2012. Sur les quatre premiers mois de l’année près de 70 rencontres ont déjà eu lieu.

Lieu unique d’information
En ce lieu unique, les jeunes trouvent l’ensemble des réponses à  leurs questions. Le chemin à suivre pour décrocher les aides à l’installation, les organismes susceptibles de les aider au cours de cette préparation, les démarches administratives à effectuer, sont ici détaillés.
« Le Point info installation est un facilitateur », qualifie David Péquin, son président. Porter un projet est complexe.  En créant un lieu unique d’information la profession se mobilise pour rendre plus claire et accessible l’étape de construction du projet d’entreprise.
Tout au long de l’année, le Point info installation développe  des partenariats avec l’ensemble des structures du monde agricole.  Le rapport d’activités présenté par Floriane Jarriault, animatrice, faisait état d’actions portées avec les soutiens du Civam du Haut Bocage, avec le plan Capr’1 ou encore avec la Cavac, la chambre d’agriculture, les JA, les établissements scolaires. Outre la reconnaissance de l’Etat, le Point info installation cherche la reconnaissance de l’ensemble de la profession agricole. Une nécessité pour accompagner efficacement les candidats à l’installation. C’est ainsi qu’après l’ouverture du conseil d’administration au Crédit mutuel en 2011, en février dernier, une nouvelle assemblée générale extraordinaire validait la création d’un nouveau siège au profit de la Coordination rurale. « En 2011, 62 installations ont eu lieu. Dans les cinq ans à venir les départs en retraites vont augmenter de manière importante. Si l’on veut offrir à notre profession la chance de voir les générations se renouveler, nous devons y mettre les moyens », juge David Péquin.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité