Aller au contenu principal

Le porc bio a donné un nouvel élan à l’exploitation

Après l’arrêt de la production laitière, les associés se sont donné deux ans de réflexion avant de se lancer dans l’engraissement de porcs bio.

Éric et Pascal Nourrigeon partagent avec leur neveu, Alexis Gibault, le même enthousiasme pour l’élevage bio. 
À droite : Gérard Keraval, conseiller à la chambre d’agriculture.
Éric et Pascal Nourrigeon partagent avec leur neveu, Alexis Gibault, le même enthousiasme pour l’élevage bio.
À droite : Gérard Keraval, conseiller à la chambre d’agriculture.
© G.R.

Les voisins du Gaec des Villers, à Mougon, s’en sont étonné : « pas d’odeur, pas de lisier épandu ». Éric Nourrigeon, un des trois associés, s’amuse de cette remarque en forme d’interrogation. Lorsque cette production a été lancée, début 2016, ses interlocuteurs ne savaient pas qu’il s’agissait de l’engraissement de porcs bio.


Éric, son frère Pascal et Alexis Gibault, leur neveu, s’apprêtent à faire de la pédagogie. Le 10 novembre, la ferme sera ouverte aux visiteurs dans le cadre du mois de la bio (voir Agri 79 du 21 octobre). Tout sera prêt « pour que les gens s’informent », explique-t-il. Il attend des éleveurs conventionnels et bio, des jeunes et des voisins qui pourront se faire une idée de cet élevage sur paille et litière accumulée, comme le veut le cahier des charges.


La paille, c’est celle de la ferme. À ce jour, le Gaec en vend 100 hectares, « sans doute moins à l’avenir » car les porcelets en ont besoin d’une bonne quantité.

Plus d'infos dans le dossier porcs du journal Agri 79 du 4 novembre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Influenza Aviaire, Deux-Sèvres, Augé
Grippe aviaire : le sud-ouest des Deux-Sèvres concerné par des mesures de prévention
Le virus hautement pathogène H5N8 a été détecté le 20 octobre sur deux cygnes tuberculés aux Pays-Bas. Pour limiter les risques d…
La Caveb veut rester un acteur majeur de la viande rouge
Lors du point presse précédent son assemblée générale, le mercredi 30 septembre, la coopérative agricole de Châtillon-sur-Thouet…
Manifestation de Bassines non merci en opposition au projet de réserves des la Sèvre niortaise.
La transition agroécologique, l’enjeu des réserves de substitution
Partisans et opposants parlent de la nécessaire transition agro-écologique. Pour les premiers les réserves de substitutions sont…
Capr'inov, un salon à huis clos

Pas de public, pas d’exposant. C’est une édition spéciale de Capr’inov que l’équipe du salon de la chèvre est contrainte d’…

À 50 ans, la Corel affiche sa bonne santé commerciale
La coopérative d’élevage a tenu son assemblée générale le jeudi 24 septembre. Avec un nouveau directeur et un nouveau président,…
Plombier, il arrête tout pour reprendre la ferme de son père
Mathieu Moreau, plombier chauffagiste depuis quinze ans, a eu un déclic pendant le confinement : c’est peut-être à lui de…
Publicité