Aller au contenu principal

Concours
Le premier concours national de bovins bio signe la reconnaissance de la filière

Le premier concours national de bovins bio de boucherie organisé par la commission bio d’Interbev s’est déroulé jeudi 30 septembre

Trente-neuf animaux étaient exposés lors de ce premier concours national de bovins bio de boucherie.
Trente-neuf animaux étaient exposés lors de ce premier concours national de bovins bio de boucherie.
© DR

Le 30 septembre, le campus des Sicaudières de  Bressuire a accueilli le premier concours de bovins bio de boucherie. Souhaité par l’ensemble de la filière, la commission bio de l’interprofession du bétail et des viandes, Interbev, a organisé cet événement. La qualité bouchère des 39 animaux présentés reflète le professionnalisme de la filière. « Par l’intermédiaire de ces concours, le savoir faire des éleveurs est largement mis en avant. Je salue la qualité des animaux présents et les démarches actuelles de structuration de la filière. Pour notre filière, c’est une véritable reconnaissance » précise Philippe Cabarat, président de la commission bio d’Interbev. 

Réussite complète, ce concours national a mobilisé 14 éleveurs venant de 11 départements. Avec l’exposition de 39 animaux exposés, les races charolaise, limousine, blonde d’Aquitaine et aubrac étaient représentées. Raphaël Guinefoleau, éleveur de Neuil-les-Aubiers, défendait les couleurs des Deux-Sèvres. Ce jeune éleveur présentait deux animaux de race blonde d’Aquitaine et a remporté le 1er prix des femelles blondes d’Aquitaine de moins de 6 mois. Le prix d’honneur a été remis à David Dasassure, éleveur limousin de la Creuse, grâce à Venise une génisse limousine. 

Avec plus de 150 personnes, on comptait de nombreux éleveurs, officiels mais aussi des bouchers et des acheteurs de grands groupes. Le commerce a été fructueux à l’issue du concours tant pour les éleveurs, avec des prix supérieurs aux prix pratiqués en conventionnel,  que pour les bouchers très satisfaits par la conformation et l’état d’engraissement des animaux. De dires de boucher, « les animaux, parfaitement conformés, n’avaient pas à rougir ».

Le bilan qui s’annonce plutôt positif laisse présager un avenir prometteur pour ce concours de bovins bio.

 

Palmarès

Prix d’honneur : femelle limousine, David Dasassure (GAEC de l’Etat), de la Creuse.

1er prix femelle blonde d’Aquitaine : Raphael Guinefoleau, des Deux-Sèvres.

1er prix femelle limousine, David Dasassure (GAEC de l’Etat), de la Creuse. 

1er prix femelle charolaise, Jacques Marot (GAEC de la Fenneciere), des Vosges.

1er prix  femelle aubrac,  Thierry Catalan (EARL Catalan), du Cantal.

1er bœuf : Jacques Marot (GAEC de la Fenneciere), des Vosges.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité