Aller au contenu principal

Le prix du maïs ensilage sur pied se stabilise à un niveau bas en 2016

Le prix de vente du maïs ensilage repose sur une équivalence de marge entre le grain et l’ensilage. Ce prix, de faible niveau aujourd’hui, fait de l’UF ensilage de maïs une énergie et un complément bon marché, même si le soja est sur une tendance haussière.

Cette année, les acheteurs auront plus particulièrement intérêt à acheter à la tonne plutôt qu’à l’hectare.
Cette année, les acheteurs auront plus particulièrement intérêt à acheter à la tonne plutôt qu’à l’hectare.
© N.C.

La meilleure base pour négocier le prix est de tenir compte du prix du maïs grain. Si celui de la récolte 2016 n’est pas encore connu, les analystes estiment que cette année, le prix devrait rester à un niveau bas, à l’instar de l’année 2015. Les prix du blé sont également sur une tendance de faible niveau. Ces prix devront être confirmés au moment de la récolte du grain. Il est peu probable, lors la récolte d’octobre/novembre, que la valeur de celui-ci évolue dans des proportions importantes. Le prix de l’ensilage est donc établi selon la parité maïs grain retenue au moment de la récolte. Il prend en compte également une équivalence entre le rendement grain sec et le tonnage en matière sèche de la plante entière. Les frais de récolte, de transport et de broyage des fanes, non engagés par le vendeur, sont déduits du produit grain (rendement fois prix/t). En revanche, la récolte de l’ensilage est assurée par l'acheteur.
Il est nécessaire de prendre en compte le rendement grain. En effet, le nombre de quintaux de grains augmente plus vite que le tonnage des tiges et feuilles quand les rendements s’accroissent. Cependant, ce coefficient d’équivalence baisse pour des semis tardifs et des conditions de végétation perturbées par la sécheresse ou le froid.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 26 août 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
S’employer chaque jour à faire avancer le projet
Le projet de stockage d’eau à des fins agricoles sur le bassin de la Sèvre niortaise entre dans sa phase de concrétisation. Alors…
Publicité