Aller au contenu principal
Font Size

Le projet de réforme de l'apprentissage crispe les régions

La réforme de l’apprentissage inquiète les régions. Celles-ci craignent que ces changements, censés renforcer l’apprentissage en France, produisent l’effet contraire, avec des conséquences budgétaires.

À la rentrée 2017, la Nouvelle-Aquitaine comptait 38 335 apprentis, soit 4 % de plus qu’en 2016.
À la rentrée 2017, la Nouvelle-Aquitaine comptait 38 335 apprentis, soit 4 % de plus qu’en 2016.
© Jean Nanteuil

Les régions grincent des dents. Et pour cause : elles luttent actuellement contre le gouvernement pour ne pas se voir déposséder de la compétence apprentissage, qu’elles détiennent depuis quarante ans.
Alain Rousset, le président de la région Nouvelle-Aquitaine, s’élève contre cette réforme. Il a d’ailleurs signé avec plus d’une centaine d’acteurs du secteur un manifeste pour défendre l’apprentissage. « Si on sort les formations des territoires, c’est la mort des territoires », affirme-t-il. Pour lui, cela met directement en danger les CFA consulaires, les centres de formation des apprentis gérés pas les chambres d’agriculture, de l’artisanat et des métiers.Les régions touchent actuellement 51 % de la taxe professionnelle qui est collectée auprès des entreprises.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Les glaces, une diversification rafraichissante et 100% locale
Depuis 15 ans, les 115 vaches du troupeau de la Roche laitière, à Brûlain, sont à l’origine d’une gamme de glaces vendues dans…
Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Publicité