Aller au contenu principal
Font Size

« Le projet omnibus est devenu une réforme à mi-parcours de la Pac »

Michel Dantin, député européen français du PPE explique les enjeux du projet européen de règlement omnibus et les amendements qui ont été apportés.

Michel Dantin estime qu’en raison du retard pris par la réforme de la Pac, le règlement omnibus doit devenir une révision à mi-parcours de cette dernière.
Michel Dantin estime qu’en raison du retard pris par la réforme de la Pac, le règlement omnibus doit devenir une révision à mi-parcours de cette dernière.
© Agrapresse

Le député européen considère que, dans la mesure où la prochaine réforme de la Pac sera retardée du fait du Brexit, le règlement omnibus doit devenir une révision à mi-parcours de la Pac en axant les travaux sur le renforcement de la position des agriculteurs dans la chaîne d’approvisionnement. Il se dit confiant sur son issue.
Le règlement omnibus a été présenté en septembre 2016 par la Commission européenne dans le cadre de la révision à mi-parcours du cadre financier pluriannuel 2014-2020 de l’Union européenne. Il ne traite pas que d’agriculture mais le commissaire Phil Hogan et la commission agriculture du Parlement européen, la ComAgri, s’en sont emparés pour faire évoluer la Pac. Un très grand nombre d’amendements ont ainsi été déposés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Les glaces, une diversification rafraichissante et 100% locale
Depuis 15 ans, les 115 vaches du troupeau de la Roche laitière, à Brûlain, sont à l’origine d’une gamme de glaces vendues dans…
Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Publicité