Aller au contenu principal

Vie pratique
Le quad, un véhicule pratique, ludique mais pas sans dangers

Pulvérisation, aménagements des clôtures, épandages : les usages du quad se multiplient sur les exploitations. Mais, cet engin n’est pas sans risque. La MSA recense une recrudescence du nombre d’accidents.

Dès l’immatriculation, le conducteur peut circuler sur la route et sur les voies ouvertes au public (chemin… ).
Dès l’immatriculation, le conducteur peut circuler sur la route et sur les voies ouvertes au public (chemin… ).
© Emilie Durand

«Nous constatons une augmentation constante du nombre d’immatriculations de quads et un nombre croissant d’accidents liés à l’utilisation de cet outil » observe Romain Rafin, conseiller prévention des risques professionnels à la MSA Loire Atlantique-Vendée.
Sa rapidité de déplacement, ses bonnes capacités de franchissement et de traction, sa polyvalence séduisent des agriculteurs. « Les nouveaux utilisateurs s’imaginent qu’ils conduisent une moto ! Mais le quad est devenu un engin agricole à part entière.  Lors de la prise en main, ils sont vigilants pendant quelques semaines, puis estimant maîtriser la conduite de l’engin, ils prennent des risques. Et c’est là que les accidents surviennent. »
Malgré une utilisation simple en apparence, la conduite d’un quad présente de nombreuses spécificités. Avec un poids d’environ 400 kg, tout peut arriver quand celui-ci se retourne lors d’une montée, d’une descente, dans un virage, ou lors de franchissement d’obstacles. La conduite avec une charge demande aussi de l’attention.

Une formation appropriée
La MSA insiste sur l’utilisation d’équipements de protection.
« Le port du casque est obligatoire quel que soit le lieu d’utilisation sur la route, les chemins, au champ. L’utilisateur devra également se vêtir d’une tenue adaptée : vêtements à manches longues, genouillères, lunette et gants, chaussures montantes, recommande Romain Rafin. Aujourd’hui, nous estimons que seulement 10 % des utilisateurs suivent ses consignes ! »
Pour éviter ces accidents et mieux maîtriser la conduite  du quad en toute sécurité, la MSA propose une formation d’une journée gratuite aux nouveaux utilisateurs. Lors de l’achat à un concessionnaire, l’acheteur est informé de cette offre de formation.

Quads lourds et Maga
A chaque type de quad correspondent des caractéristiques d’utilisation. Le quad doit être homologué pour pouvoir être mis en circulation sur la voie publique. Dès l’immatriculation, le conducteur peut circuler sur la route et sur les voies ouvertes au public (chemin… ). Sur les exploitations agricoles, les quads lourds à moteur peuvent être conduits dès l’âge de 16 ans avec un permis A ou B et un casque obligatoire. Ils doivent être assurés. Les Maga (machines agricoles automotrices) peuvent être conduites dès 16 ans sans permis si le quad est rattaché à l’exploitation, une Cuma ou une ETA. Sinon, l’utilisateur doit avoir 18 ans et un permis A ou B. L’assurance est également obligatoire. Ces engins ont une vitesse maximum de 25 ou 40 km/h. selon réception. Les quads non homologués sont réservés uniquement pour le loisir ou la compétition sportive.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

300 personnes pour le premier dîner fermier à La Crèche

La chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a lancé…

Petit moulin cherche meunier pour se réveiller
Depuis les années 80, la famille Boiron fait tourner la minoterie éponyme, en plein cœur de La Crèche. Inscrite dans la tradition…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Reprendre une ferme pas à pas
Pierre Guetté s’est installé en plusieurs étapes, avec un premier atelier volailles en charge, avant de reprendre l’atelier bovin…
Stockage de l'eau : les uns avancent, les autres demandent à rejouer la partie
La radicalisation des opposants aux projets de stockage de l’eau laisse peu d’espoir que naissent des compromis. Le 6 novembre, à…
Plein phare sur le robot d’alimentation au Chêne blanc
Au programme de cette première journée du salon Capr’Inov, rendez-vous à Pougne-Hérisson pour visiter la SCEA du Chêne Blanc, qui…
Publicité