Aller au contenu principal

Le réalisateur du film Au nom de la Terre lance une web-tv dédiée à l’agriculture

© DR

Édouard Bergeon, réalisateur d’Au nom de la Terre, a lancé le 29 avril la plateforme Cultivonsnous.tv, «une nouvelle chaîne thématique consacrée à l’agriculture, au bien manger et à la transition écologique». Pour 4,99 € par mois, les abonnés auront accès à des reportages et contenus « qui racontent celles et ceux qui nous nourrissent, du champ à l’assiette ». « Quoi de mieux que des films pour nous montrer que, nous consommateurs, nous avons un rôle à jouer dans la société d’aujourd’hui et de demain? », écrit le réalisateur dans la présentation de son projet. La plateforme propose des documentaires, dont celui d’Édouard Bergeon, Les Fils de la terre, mais également des reportages, et des vidéos d’agriculteurs présents sur Youtube, comme Thierry Bailliet ou Lucile Gantier. Un euro par abonnement sera reversé à l’association Solidarité Paysans, mouvement de lutte contre l’exclusion en milieu rural. Au nom de la terre, film inspiré par l’histoire familiale d’Édouard Bergeon et le suicide de son père, a fait 2 millions d’entrées. Guillaume Canet, qui campe le personnage principal du film, est également parrain de la plateforme.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité