Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Vente directe
Le Régal fermier livre dans les entreprises

A jour et heure fixes, six agriculteurs fermiers livrent leurs clients sur leur lieu de travail. La journée de travail terminée, les salariés partent avec leur panier agrémenté à leur demande des produits proposés par les exploitants réunis sous le nom Le Régal fermier.

Amélie Belaud (à gauche) et Aurélie Piot pratiquent la vente directe.
Amélie Belaud (à gauche) et Aurélie Piot pratiquent la vente directe.
© C. P.
«Ensemble on est plus forts », résument Aurélie Piot et Amélie Belaud. Agricultrices, les deux jeunes femmes pratiquent la vente directe au sein de leur exploitation respective. La première installée à Mazières-en-Gâtine vend de la volaille fermière sous le nom Nature Gâtine, la seconde en Gaec à Moncoutant – Earl  Jarry – commercialise de la viande bovine en caissettes ou en plats cuisinés. Sur les marchés et au sein du réseau Bienvenue à la ferme, les deux commerçantes se côtoient, s’apprécient, se projettent. Elles parlent de leur clientèle respective. C’est ainsi que naît l’idée à laquelle le nom commercial Le Régal fermier doit le jour. Un client qui mange du poulet mange aussi du bœuf, des légumes, des fruits, de la confiture, du miel… En s’unissant sous un seul et même identifiant, les exploitantes espèrent augmenter leur force commerciale. De fil en aiguille, le projet se construit. Six agriculteurs s’engagent (lire en encadré). C’est dans les entreprises que le collectif aujourd’hui constitué ira chercher sa clientèle, « dans un premier temps au moins ». Très prochainement, à la chambre d’agriculture aux Ruralies, à la Maif également, les salariés pourront via le blog à leur disposition - http://leregalfermier.canalblog.com - faire leurs courses dans sept rayons. « Viande de bœuf, poulets, légumes, miel, confiture, pommes et fromages de chèvres commandés leur seront livrés sur leur lieu de travail à l’heure de la débauche », expliquent les entrepreneuses convaincues que le service est un plus pour séduire la clientèle. Actuellement en prospection, les agriculteurs membres du collectif espèrent multiplier les points de chute dans les prochaines semaines. Ce nouveau débouché s’ajouterait à ceux travaillés individuellement par chacun des exploitants. « Les produits fermiers intéressent de nombreux clients », jugent Aurélie et Amélie. Pourtant, l’une et l’autre ne se font guère d’illusion. L’attractivité du produit ne suffit pas selon elles à développer les ventes. « Pour vendre il faut aller au-devant des gens. Si l’on ne va pas chercher le client, il ne viendra pas spontanément à nous. » Les producteurs
Le Régal fermier fédère six producteurs : la Sarl le Coteau à Saint- Pardoux propose des fromages de chèvre, Dominique Praud à Airvault propose du miel, l’Earl Jarry à Moncoutant propose de la viande bovine parthenaise en caissettes ou en plats cuisinés ainsi que des confitures, Aurélie Piot à Mazières-en-Gâtine commercialise sous le nom Nature Gâtine des volailles fermières et des plats cuisinés, Laurent Savariau à Germond-Rouvre vend des légumes et Pascal Poublanc à Soutiers propose des pommes et des jus de pommes.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

S’installer hors cadre familial : saisir l'opportunité
Audrey Pelletier a rejoint l’équipe du Gaec du Petit Chauveux en juin 2020, après un stage parrainage d’un an. Passionnée par l’…
Le chanvre français prépare le virage de la fleur
Dans le cadre de l'expérimentation en France du cannabis à fins thérapeutiques, l'Agence nationale du médicament (ANSM) devrait …
Et soudain, Exoudun... un village bouillonnant
Au centre d’un triangle St-Maixent-Melle-Lusignan, à équidistance de Poitiers et de Niort, se niche à flanc de colline le village…
Le boom des brasseries artisanales
Les brasseries artisanales fleurissent en France, avec 328 ouvertures de brasseries cette année. Les Deux-Sèvres sont aussi…
Coloré, l'enrubannage exprime la solidarité
On les voit se multiplier dans les champs depuis 2017. A l’initiative du fabricant de film plastique trioplast, les bottes de…
Grossiste, éleveur, restaurateur : ils se lancent dans l’ultralocal
Fin juin, les frères Giraud, éleveurs de Limousines et Charolaises, ont vendu une nouvelle vache au grossiste bressuirais…
Publicité