Aller au contenu principal

Revenu agricole
Le revenu agricole a chuté de 15% en 2013

Conséquence du retournement des marchés des grandes cultures et poursuite de la crise de l’élevage, le revenu agricole s’inscrit nettement en baisse en 2013.

Dans les élevages ovins, le résultat recule à 17 600 euros.
Dans les élevages ovins, le résultat recule à 17 600 euros.
© Institut de l’elevage

Mauvais millésime pour le revenu agricole. Après trois années de hausse, le résultat courant avant impôts par actif non salarié des exploitations agricoles s’est replié en 2013, à 29 400 euros en moyenne. Il est inférieur de 18,7 % par rapport à celui de 2012 (36 100 €) et de 15,1 %  par rapport à la moyenne des trois dernières années
(34 600 €). Cette baisse a frappé la plupart des exploitations agricoles à l’exception de la viticulture et de l’arboriculture. L’année 2013  a été marquée par le retournement des cours internationaux des matières premières agricoles, ce qui a plombé le revenu des producteurs de grandes cultures. Alors que dans les exploitations d’élevage, le recul des volumes de la plupart des productions animales, conjugué à un maintien à haut niveau des coûts de  production, alimentation animale notamment, a pesé sur la rentabilité malgré une évolution favorable des prix. Seul l’élevage laitier a enregistré une hausse timide des résultats.

Lire la suite en page 7 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Petites villes de demain : le programme pour relancer les communes rurales

Dans les Deux-Sèvres, 18 communes ont été retenues pour bénéficier du programme « Petites villes de demain ». Les EPCI de l’…

Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Réserves de substitution, Sèvres Niortaise
Les agriculteurs s'engagent collectivement à réduire de 50% les produits phytosanitaires à horizon 2025
Deux ans jour pour jour après la signature du protocole d'accord, la commission d'évaluation et de surveillance, en charge du…
Publicité