Aller au contenu principal

Revenus
Le revenu des élevages bovins viande baisse encore en 2019

Selon les analyses des résultats par le réseau Inosys, les aléas climatiques et une augmentation des charges pénalisent encore les revenus des élevages bovins viande de l’Ouest de la France, malgré des cours légèrement meilleurs. 

© Pays de Gâtine

De 2015 à 2018, les naisseurs engraisseurs de taurillons suivis dans le dispositif Inosys réseaux d’élevage ont vu leur nombre de vaches allaitantes augmenter (+2 vaches/an) malgré une main-d’œuvre à l’équilibre. La surface agricole utile est elle aussi en hausse (+4 %) sur cette période. Ces deux facteurs de productions, qui présentent des chiffres à la hausse, ne traduisent pas pour autant une amélioration de la productivité et des résultats économiques.

En effet, depuis 2016, la productivité de la main-d’œuvre (en tonnes de viande vive/UMO exploitant) et la production brute de viande vive par UGB ont diminué respectivement de 5 % et 3 %. Le résultat courant par UMO de ces exploitations était en hausse de 2014 (23 121 €) à 2016 (36 885 €) mais chute depuis 2016 pour descendre en 2019 à 20 400 €.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité