Aller au contenu principal

Eau
Le secteur Aume-Couture est en alerte

Les pluies de l’automne et de l’hiver 2009-2010 n’ont que partiellement permis le remplissage des nappes et le début du printemps a été particulièrement sec, ce qui explique la situation hydrologique actuelle.

Malgré le léger épisode pluvieux que nous avons connu au cours de la première quinzaine de mai, la hausse progressive des températures et le constat d’un temps sec conduisent à renouveler des conseils de vigilance.

Le secteur Aume-Couture (zone de gestion 7) a franchi le seuil d’alerte (-1,80 m) au piézomètre d’Aigre avec 

-1,81 m enregistré le 19 mai 2010. Sur ce secteur, des mesures de restriction suivantes ont été mises en vigueur dès le 21 mai 2010, à savoir une réduction de 40 % du volume décadaire autorisé.

Six autres secteurs sont aujourd’hui en dessous du seuil d’information institué pour la gestion de printemps par l’arrêté cadre du 12 avril 2010. Il s’agit des zones de gestion suivantes : Argenton-Layon (zone 1), Thouet (zone 2), Thouaret (zone 3), Mignon-Courance (zone 9), Sèvre niortaise (zone 10a), entre Sèvre et Clain (zone 10a bis) et Autize-Vendée (zone 11).

Ce seuil d’information n’appelle pas de restrictions mais nécessite une vigilance particulière. C’est pourquoi, il est fait appel au civisme de tous afin de faire preuve de mesure dans la consommation d’eau pour l’ensemble de ses usages.


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
S’employer chaque jour à faire avancer le projet
Le projet de stockage d’eau à des fins agricoles sur le bassin de la Sèvre niortaise entre dans sa phase de concrétisation. Alors…
Publicité