Aller au contenu principal

Le Sival fait place à l’agriculture de demain

La 31e édition du salon Sival se tiendra du 17 au 19 janvier au Parc des Expos d’Angers, dans le cadre de la Plants Week.

De gauche à droite : Bruno Dupont, président du Sival, Emmanuel Capus, président d’Angers Expo Congrès et adjoint au maire d’Angers et Jacques-Antoine Cesbron, président de Végépolys.
De gauche à droite : Bruno Dupont, président du Sival, Emmanuel Capus, président d’Angers Expo Congrès et adjoint au maire d’Angers et Jacques-Antoine Cesbron, président de Végépolys.
© S.H.

Une application pour prévoir l’évolution de la maturité du cabernet franc, un robot de désherbage mécanique pour les légumes en planche, un carrousel de culture vertical adapté au milieu urbain… Ces nouveautés illustrent l’évolution d’un salon qui fait toute sa place à l’agriculture de demain. La 31e édition, qui se tiendra du mardi 17 au jeudi 19 janvier, s’annonce riche en échanges. Toujours plus d’exposants, toujours davantage de visiteurs. Le Parc des Expos accueillera 620 exposants, dans un espace encore agrandi. Le salon s’est étendu de 1 500 m2 en 2014 avec le nouvel espace Ardésia. Il gagne, en 2017, 300 m2 supplémentaires dédiés à un show room extérieur. Signe de l’attractivité du salon, « 15 % des exposants sont nouveaux », souligne Emmanuel Capus, président d’Angers Expo Congrès. Quant aux visiteurs, ils étaient 20 133 en 2015, 22 244 en 2016, combien en 2017 ?
Plutôt confiant quant à la conjoncture en fruits et légumes notamment, avec une saison qui se termine « sans turbulences particulières », le président du salon Bruno Dupont se félicite de la « dynamique » retrouvée du concours Sival Innovation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
Publicité