Aller au contenu principal

Le soir, les vaches sont en stress thermique

Les bêtes sont sensibles aux fortes chaleurs. Les ruminants particulièrement. Alors qu’ils luttent pour réguler la température de leur corps, ces animaux doivent être préservés de toute autre source de dépense énergétique.

Face aux fortes chaleurs, les broutards au pré se réfugient à l’ombre des arbres. Comme elles ne transpirent pas, les vaches sont très sensibles aux conditions climatiques actuelles. Leur température corporelle est régulée par le seul travail des poumons.
Face aux fortes chaleurs, les broutards au pré se réfugient à l’ombre des arbres. Comme elles ne transpirent pas, les vaches sont très sensibles aux conditions climatiques actuelles. Leur température corporelle est régulée par le seul travail des poumons.
© C.M.

Ces derniers jours, les appels se succèdent. Les éleveurs cherchent auprès des vétérinaires des conseils pour protéger leurs animaux. Le niveau des températures exige parfois même des interventions d’urgence. « Lorsque le thermomètre monte au-delà de 28-30 °C, on peut voir des animaux en difficulté », confirme Pierre Besnard, vétérinaire au Cabinet EVA à Chiché. Le stress thermique entraîne des baisses de production en élevage.

Spécialiste des ruminants, Pierre Besnard recommande une attention particulière pour ces animaux dont le rumen, lieu de forte fermentation, est producteur de chaleur. « Parce qu’elles ne transpirent pas, les vaches sont particulièrement sensibles aux conditions météorologiques actuelles. Elles régulent leur température par le seul travail des poumons. Lorsque l’air inspiré est chaud, le système peut être mis en défaut. Les risques de déshydratation sont d’autant plus importants que l’air expiré, pour des raisons de régulation de température corporelle, est fortement chargé en vapeur d’eau », explique le praticien.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Les travaux de la ferme aux 1200 taurillons pourraient débuter en 2021
La décision de la cour administrative d’appel, le 29 décembre, a fait tomber l’annulation de l’autorisation d’exploiter qui avait…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Publicité