Aller au contenu principal

Le stockage de l'eau, un compromis entre attentes sociétales et valeur ajoutée

Dimanche 4 mars, la Coop de l’eau organise un Aper’Eau à Prahecq. Expliquer en quoi la sécurisation de l’irrigation participe aux objectifs de la loi sur l’eau et défendre les moyens de production agricoles sont les objectifs. Les agriculteurs sont attendus.

Avec 119 exploitations raccordées aux réserves, le programme de création de retenues de substitution de la Sèvre niortaise sécurise l’accès à l’eau pour 230 exploitations du bassin, soit 450 exploitants.
Avec 119 exploitations raccordées aux réserves, le programme de création de retenues de substitution de la Sèvre niortaise sécurise l’accès à l’eau pour 230 exploitations du bassin, soit 450 exploitants.
© C.P.

Alors que le programme de création de réserves de substitution sur le bassin de la Sèvre niortaise entre dans sa phase opérationnelle, Jean-Marc Renaudeau, président de la chambre d’agriculture, Pierre Trouvat et Thierry Boudaud, respectivement président et vice-président de la Coop de l’eau, ont décidé de revenir, ce lundi 26 février lors d’une conférence de presse, sur la ligne qui est la leur depuis le début de la concertation.
Alors que 14 permis d’aménager sont revenus positifs et 5 négatifs - les refus implicites ont été motivés à la demande de la Coopérative de l’eau - les porteurs du projet, fidèles à la ligne du compromis qui les guide depuis sept ans, proposent des ajustements pour tenir compte des remarques formulées. « Un recours devant le tribunal administratif a été déposé pour les ouvrages des communes d’Amuré, de Saint-Hilaire-la-Pallud, d’Usseau, de Belleville et de Mougon. Il doit nous laisser le temps de trouver des solutions », certifie Pierre Trouvat. Ainsi la coopérative de l’eau a modifié pour 14 (*) des 19 réserves en projet les éléments visant à l’insertion paysagère.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Les travaux de la ferme aux 1200 taurillons pourraient débuter en 2021
La décision de la cour administrative d’appel, le 29 décembre, a fait tomber l’annulation de l’autorisation d’exploiter qui avait…
Publicité