Aller au contenu principal

Le succès s’invite à la Ferme

Avec près de 30 000 visiteurs sur deux jours, cette nouvelle édition de la Ferme s’invite a été un véritable succès.

«C ’était un beau rendez-vous. Les prestations sans aucun doute étaient de niveau national. Nous sommes enchantés ». Ces quelques mots étaient prononcés par Thierry Baudouin, président départemental de la race charolaise alors que le salon La ferme s’invite fermait ses portes. Depuis  vendredi, près de 400 bovins étaient présents à La ferme s’invite (300 charolaises et une centaine de limousines, angus et prim’holstein), ainsi que des baudets du Poitou, des traits mulassiers, des moutons, et une centaine de poules, pigeons et lapins. 1100 enfants sont venus découvrir la ferme pédagogique. Tout le week-end, les Poitevins ont été près de 30 000 à se succéder au parc des expositions. «C’est une belle réussite» lance Dominique Marchand. Cette bonne fréquentation, c’est notre récompense » se réjouit Michel Caillé. « Mais ce n’était pas notre seul objectif. Nous voulions évidemment avant tout bien accueillir les Charolais » ajoute le président de La Ferme s’Invite. « C’est pour nous une super édition » estime pour sa part Pascal Langevin, le président du herd-book Charolais. Régulièrement sélectionnés pour les nationaux les éleveurs de la région bénéficiaient cette année de la proximité. « Les infrastructures, ici, c’est du haut de gamme! Pour le confort général et la mise en valeur de nos animaux, c’est vraiment super », témoignaient Hugo Retailleau, Hervé Godet, éleveurs associés à Saint-Michel-Mont-Mercure (85) et Emmanuel Turpeau, éleveur à Bressuire (79). Un national qui restera un grand rendez-vous pour les éleveurs Deux-Sévriens, puisque la grande championne aussi prix de championnat femelles sénior ainsi que le prix de championnat junior mâle réserve sont rentrés dans le département alors que le rideau de La ferme s’invite se refermait sur l’édition 2018.

Palmarès charolais
Grand prix de championnat femelles : Irlandaise, à l’Earl Merceron à La Chapelle Saint-Étienne. Prix de championnat femelles sénior : Irlandaise, à l’Earl Merceron à La Chapelle Saint-Étienne. Prix de championnat junior mâles réserve : Mathéo, à Alain Birot de Combrand, éleveur ; Gaec Jean-Marc et F. Langillier de St Bérain sous Sanvignes, naisseur. Prix de famille par la mère : 2e Thierry Baudouin de Clazay. Trophée international mâles : Liverpool au Gaec Clame/Aubouard/Earl Salle de Bourbon-l’Archambault, éleveurs ; naisseur : Earl Merceron. Trophée qualité bouchère : Maximus à l’Earl de la Moyette à Marly sur Arroux, éleveur ; naisseur: Raphaël Rotureau de Chiché. Prix de synthèse mâles : Liégeois à Tony Bonneau de Moncoutant, éleveur ; Gaec Cluzel-Heurtier de Montel de Gelat, naisseur.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Influenza Aviaire, Deux-Sèvres, Augé
Grippe aviaire : le sud-ouest des Deux-Sèvres concerné par des mesures de prévention
Le virus hautement pathogène H5N8 a été détecté le 20 octobre sur deux cygnes tuberculés aux Pays-Bas. Pour limiter les risques d…
La Caveb veut rester un acteur majeur de la viande rouge
Lors du point presse précédent son assemblée générale, le mercredi 30 septembre, la coopérative agricole de Châtillon-sur-Thouet…
Manifestation de Bassines non merci en opposition au projet de réserves des la Sèvre niortaise.
La transition agroécologique, l’enjeu des réserves de substitution
Partisans et opposants parlent de la nécessaire transition agro-écologique. Pour les premiers les réserves de substitutions sont…
À 50 ans, la Corel affiche sa bonne santé commerciale
La coopérative d’élevage a tenu son assemblée générale le jeudi 24 septembre. Avec un nouveau directeur et un nouveau président,…
Plombier, il arrête tout pour reprendre la ferme de son père
Mathieu Moreau, plombier chauffagiste depuis quinze ans, a eu un déclic pendant le confinement : c’est peut-être à lui de…
Charolais, Julien Bonnet
Concourir pour promouvoir la race charolaise : mais pas à Bressuire cette année
La nouvelle vient de tomber. Les Conviviales d'automne n'auront pas lieu en 2020. La covid-19 aura eu raison de cet évènement qui…
Publicité