Aller au contenu principal

Le territoire, grand bénéficiaire de l’activité liée à la parthenaise

Selon la chambre d’agriculture, l’économie locale bénéficie largement de l’activité amont et aval de l’élevage de la parthenaise.

Vincent Loiseau, directeur, Maryline Auneau et Emilien Blanchard, du groupe jeunes de l’OS qui vient d’être créé, et Didier Dupuis, président.
Vincent Loiseau, directeur, Maryline Auneau et Emilien Blanchard, du groupe jeunes de l’OS qui vient d’être créé, et Didier Dupuis, président.
© G.R.

«On fait la promotion pour la race et en même temps du territoire », résumait Michel Guillemet, vice-président de l’OS parthenaise, quand, de son côté, le président Didier Dupuis est convaincu « que la parthenaise génère de la dynamique autour d’elle ».
Ces propos concluaient le débat, à l’issue de l’assemblée générale, sur « le poids relatif de la race sur le territoire ». La question se pose quand l’OS défend le projet de Maison de la parthenaise, avec pour but de fédérer les structures qui gravitent autour de la race et d’en faire une vitrine, « son quartier général », souligne Didier Dupuis. Il y voit un moyen de sensibiliser le grand public et les professionnels à la race, à son produit et au rôle de l’élevage sur le territoire.

Le projet de 4 millions d’euros, porté par la communauté de communes Parthenay-Gâtine, est « en bonne voie », selon Didier Gaillard, son président. Des propos rassurants pour ceux qui estiment « qu’il n’avance peut-être pas aussi vite qu’ils le voudraient », poursuivait-il. Pour Gilbert Favreau, président du conseil départemental, « le dossier est complexe. Il nécessite de regarder beaucoup d’aspects et il concerne beaucoup d’administrations »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Petites villes de demain : le programme pour relancer les communes rurales

Dans les Deux-Sèvres, 18 communes ont été retenues pour bénéficier du programme « Petites villes de demain ». Les EPCI de l’…

Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Réserves de substitution, Sèvres Niortaise
Les agriculteurs s'engagent collectivement à réduire de 50% les produits phytosanitaires à horizon 2025
Deux ans jour pour jour après la signature du protocole d'accord, la commission d'évaluation et de surveillance, en charge du…
Publicité