Aller au contenu principal

GMS
Leclerc s’engage à privilégier le dialogue et la transparence

La section lait de vache de la FDSEA reste vigilante concernant la transformation, la distribution et continue à informer les éleveurs.

Ce mardi 7 septembre, les membres du bureau de la section laitière de la FDSEA ont rencontré M. Jadault, directeur du magasin Leclerc de Bressuire et responsable des achats de produits frais de marque distributeur pour la centrale SCA Ouest du groupe. Christophe Limoges, président de la section, a notamment interpellé ce dernier concernant l’attitude des magasins Leclerc, seuls réticents à appliquer une hausse pour les produits laitiers. Il a également fait part de sa désapprobation concernant des laits de provenance étrangère et regretté l’accaparation du travail des éleveurs concernant les produits d’origine France. M. assure avoir « subi » des non-livraisons de lait UHT durant  l’été du fait d’une rupture des négociations avec ses fournisseurs mais qu’un accord a été trouvé fin août. Lequel accord permet, selon lui, aux industriels de rémunérer les éleveurs selon les accords interprofessionnels. 

Pour Christophe Limoges, cette hausse est effectivement essentielle pour une juste rémunération des éleveurs, mais il n’acceptera pas que la grande distribution s’autorise à en fixer le seuil.

La rencontre s’est terminée par l’engagement des magasins Leclerc à privilégier le dialogue et la transparence. La FDSEA prend note et se souviendra de cette promesse.

Dans l’après midi, c’est la section régionale qui a invité les coopératives laitières de la zone Charentes-Poitou, à échanger sur l’accord du prix du laitdu 18 août et l’application de ce dernier. L’ensemble des laiteries annonce vouloir tenir les 300 euros pour 1000 litres en moyenne annuelle et respecter l’accord du 18 août.

Pour plus de lisibilité, Christophe Limoges appelle l’interprofession à travailler sur une grille de recommandation du prix du lait Charentes-Poitou dans les dix-huit mois à venir.

 

Deux réunions à venir

Enfin, la FDSEA continue à relayer le travail mené par la FNSEA et la FNPL sur le terrain départemental et régional. Le combat est plus que jamais pour le revenu des éleveurs laitiers. Des réunions pour présenter l’accord sur le prix du lait et les actions à venir sont en cours. Les éleveurs laitiers sont ainsi invités à participer à l’une d’entre elles :

- mardi 14 septembre à  20 h 30 à la salle des fêtes, de Noirlieu ;

- jeudi 16 septembre à 20 h 30 à la salle 104, à la chambre d’agriculture aux Ruralies.

 


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Vue d'ensemble, Festival de l'élevage, France Parthenaise, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Elevage
National parthenaise : le concours de la relance
120 animaux participeront les 9 et 10 septembre au national de la race organisé au marché de Parthenay. Un événement programmé,…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

Loin de la capitale, Elsa renoue avec l’histoire familiale
À 25 ans, Elsa Favriou a trouvé sa voie dans le maraîchage diversifié. Depuis plus d’un an, elle remet en culture les terres de…
SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Publicité