Aller au contenu principal

L’économie française en dents de scie

L’Insee a présenté le 6 octobre son point de conjoncture habituel. Les indicateurs économiques restent assez mitigés et sans grandes évolutions.

Les incertitudes au niveau mondial pèsent sur les projections françaises. Ainsi, le résultat des élections américaines ou la constitution d’un gouvernement en Espagne risquent d’influer sur les indicateurs économiques nationaux.
Les incertitudes au niveau mondial pèsent sur les projections françaises. Ainsi, le résultat des élections américaines ou la constitution d’un gouvernement en Espagne risquent d’influer sur les indicateurs économiques nationaux.
© Intertitres

Bien malin celle ou celui qui pourrait pronostiquer une amélioration ou une dégradation pour l'économie française, au vu des chiffres présentés par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) en ce début de mois d'octobre. Ce n'est pas franchement pire, ce n'est pas beaucoup mieux non plus. Des points s'améliorent, d'autres se dégradent. Et tout cela sur un fond international qui ne donne pas forcément plus d'indications.


Le meilleur exemple de cette photo en flou artistique est la croissance : dans l'Hexagone, elle a marqué le pas au printemps avec - 0,1 % et elle serait restée modeste (+ 0,2 %) pendant l'été. Elle rebondirait un petit peu pour cette fin d'année avec un + 0,4 % attendu. On ne s'attendait pas forcément à un affaiblissement et on a pu penser que le rebond serait plus important. Au final, la croissance atteindrait + 1,3 % en 2016 (après + 1,2 % en 2015), indiquent les spécialistes de la statistique. Autrement dit, c'est mieux que l'an passé mais moins bien que ce que l'on attendait.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 21 octobre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité