Aller au contenu principal

Légumes de France veut porter l'autosuffisance française en légumes à 60% en 2 ans

© DR

Porter le niveau d’auto-suffisance alimentaire en légumes de 50% aujourd’hui «à 60% d’ici deux ans et à 70% dans les cinq ans». Tel est l’objectif annoncé par Légumes de France (producteurs de légumes, FNSEA) lors de la présentation de son livre blanc, le 8 décembre. «Cela est ambitieux mais réalisable», a déclaré le président de Légumes de France Jacques Rouchaussé, en proposant d'utiliser les terres en jachères «si elles peuvent être cultivables».

Sur le volet protection des cultures, M. Rouchaussé a souligné le besoin d’une réglementation «claire, précise et harmonisée au niveau européen» pour mettre fin aux distorsions de concurrence. Il a également fustigé l'absence d’investissements fléchés sur la culture maraîchère dans le plan de relance: «[Il faut] soutenir l’investissement pour développer et rénover notre parc de serres - serres en verre, multichapelles et tunnels- tout ce qui va servir à protéger nos cultures, c'est très important». Le livre blanc sera complété dans un second temps avec «un chiffrage économique» des besoins en investissements, a-t-il précisé.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
Gâtine, Deux-Sèvres, qualité des eaux, prairie, élevage
Pour la qualité de l’eau, la société a besoin de l’élevage
Communication, mais également expérimentations : les syndicats des eaux et le Pays de Gâtine s’engagent pour maintenir l’élevage…
Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Publicité