Aller au contenu principal

Eau
L’élevage, « enjeu très important » du troisième contrat Re-Sources

Le troisième contrat Re-Sources, concernant près de la moitié de la réserve d’eau en Deux-Sèvres, a été signé vendredi 9 octobre par les gestionnaires locaux. Le volet agronomique a été renforcé pour faire des agriculteurs des acteurs majeurs de la reconquête de la qualité de l’eau.

Olivier Fouillet, président de la communauté de communes Airvaudais Val du Thouet et Dominique Régnier, présidente du syndicat d’eau du val du Thouet, sont signataires.
© CM

Ils n’auront jamais été aussi nombreux à la signature du contrat Re-Sources. Pour cette troisième mouture, ils étaient pas moins de 36 signataires, dont 18 OPA, à valider officiellement ce contrat visant à la reconquête de l’eau sur les cinq zones d’alimentation des ressources de Seneuil, du Thouarsais, du Cébron, de La Touche Poupard et de la Sèvre niortaise amont, soit près de la moitié des ressources en eau du département. « Cet outil est fondamental, assure Bernard Gauffreteau, président du SEVT. Dans le Thouarsais, le taux de nitrates dépasse les 90 mg. Avec le deuxième programme, nous avons réussi à stabiliser, ou tout du moins à réduire fortement, l’augmentation ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Les travaux de la ferme aux 1200 taurillons pourraient débuter en 2021
La décision de la cour administrative d’appel, le 29 décembre, a fait tomber l’annulation de l’autorisation d’exploiter qui avait…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Publicité