Aller au contenu principal

Festival de l’élevage et de la gastronomie
L’élevage mobilise aussi les jeunes générations

Le nombre de visiteurs ? L’entrée était libre, les organisateurs ne se risqueront à aucun chiffre. Cependant, de l’avis général, la mobilisation a été importante.

“Énorme », confiaient les organisateurs à la fermeture des portes du Festival de l’élevage et de la gastronomie. Un vocabulaire de « d’jeune’s », pour qualifier une manifestation qui cette année a fait la part belle à cette jeunesse investie et passionnée. Quid de ce rassemblement où 700 animaux de 4 espèces différentes et 13 races, sans les étudiants ? Dans les coulisses du salon, durant trois jours, ils ont soigné, alimenté, trait ces sujets appelés à parader sur les rings. De 7 h à 20 h, ils étaient une centaine venus des MFR de Bressuire, Coulon, Mauléon, Saint-Loup-sur- Thouet ou des lycées des Sicaudières à Bressuire,  Jacques-Bujault à Melle et Gaston-Chaissac à Niort à œuvrer aux côtés des éleveurs.
Ici pour épauler les professionnels, les jeunes lycéens ont également participé aux trophées des lycées organisés en race mouton vendéen, aux concours interlycées en race normande, au concours de jugement de bétail en races parthenaise et normande. Un investissement remarqué et apprécié pour ces 250 compétiteurs.
La septième édition du festival aura été un franc succès. Vincent Loiseau, en charge de l’organisation se félicite de la mobilisation tous azimuts. La présence de l’ensemble des partenaires de l’élevage a été soulignée. Fournisseurs, concessionnaires de matériels agricoles, organisations professionnelles, organismes de formation, ont par leur investissement montré  leur engagement en faveur de la dynamique du secteur de l’élevage. Un objectif qui fédère au cœur de la Gâtine.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité