Aller au contenu principal

Festival de l’élevage et de la gastronomie
L’élevage mobilise aussi les jeunes générations

Le nombre de visiteurs ? L’entrée était libre, les organisateurs ne se risqueront à aucun chiffre. Cependant, de l’avis général, la mobilisation a été importante.

“Énorme », confiaient les organisateurs à la fermeture des portes du Festival de l’élevage et de la gastronomie. Un vocabulaire de « d’jeune’s », pour qualifier une manifestation qui cette année a fait la part belle à cette jeunesse investie et passionnée. Quid de ce rassemblement où 700 animaux de 4 espèces différentes et 13 races, sans les étudiants ? Dans les coulisses du salon, durant trois jours, ils ont soigné, alimenté, trait ces sujets appelés à parader sur les rings. De 7 h à 20 h, ils étaient une centaine venus des MFR de Bressuire, Coulon, Mauléon, Saint-Loup-sur- Thouet ou des lycées des Sicaudières à Bressuire,  Jacques-Bujault à Melle et Gaston-Chaissac à Niort à œuvrer aux côtés des éleveurs.
Ici pour épauler les professionnels, les jeunes lycéens ont également participé aux trophées des lycées organisés en race mouton vendéen, aux concours interlycées en race normande, au concours de jugement de bétail en races parthenaise et normande. Un investissement remarqué et apprécié pour ces 250 compétiteurs.
La septième édition du festival aura été un franc succès. Vincent Loiseau, en charge de l’organisation se félicite de la mobilisation tous azimuts. La présence de l’ensemble des partenaires de l’élevage a été soulignée. Fournisseurs, concessionnaires de matériels agricoles, organisations professionnelles, organismes de formation, ont par leur investissement montré  leur engagement en faveur de la dynamique du secteur de l’élevage. Un objectif qui fédère au cœur de la Gâtine.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Coralie a trouvé son bonheur au volant des tracteurs
Pas faite pour l’école, puis rêvant de devenir soigneur animalier, Coralie Babeau a finalement trouvé sa vocation en tant que…
De Soudan à Cournon, une vie dédiée à l’amour des Parthenaises
Les époux deux-sévriens Christine et Didier Proust reçoivent ce 8 octobre les Sabots d’or au Sommet de l’élevage de Cournon d’…
Alexandre Jorigné : " Je retrouve le métier d’éleveur en travaillant comme ça "
Membre des JA 79 et Nouvelle-Aquitaine, Alexandre Jorigné a rejoint l’équipe de Capr’Inov en 2020. Chargé du Capr’I Cup, il s’est…
« Ça suffit » !
Un collectif représentant la profession agricole réagit aux exactions réalisées par les opposants aux réserves de susbtituion de …
Ce qui va changer avec Egalim 2
Round final pour la loi Egalim 2. Les parlementaires sont tombés d’accord sur un texte qui entrera en application pour les…
De nouvelles formations à venir aux Sicaudières
À l’occasion de la rentrée du centre de formation des adultes au campus des Sicaudières a été annoncée l’ouverture de deux cursus…
Publicité