Aller au contenu principal

L’élevage néo-aquitain à la fête

Confirmant sa nouvelle dimension, l’édition 2017 d’Aquitanima a battu de nombreux records en conservant sa convivialité.

Jacques Castaing a été honoré de la médaille d'honneur de la Nouvelle-Aquitaine 001.
Jacques Castaing a été honoré de la médaille d'honneur de la Nouvelle-Aquitaine 001.
© S.D.

Dans la lignée de l’orientation prise par le salon, pour la première fois sous la bannière Nouvelle-Aquitaine, Aquitanima a vécu une édition 2017 riche en événements, en nouveautés, en records aussi. Comme le veut la tradition, les trois premiers jours du salon de l’agriculture ont en effet été consacrés aux élevages, en particulier les bovins et les ovins.
« Le tournant avait été initié l’an dernier, il s’est concrétisé », explique simplement François Rauscher, l’un des commissaires d’Aquitanima qui, en tandem avec Pierre Lesparre, gère un Aquitanima toujours en pleine expansion. Passer de cinq départements à douze ne se fait pas sans efforts.


Globalement, c’est le salon qui avance. « On est arrivé au terme d’un projet de trois ans de redéploiement sur la Nouvelle-Aquitaine, qui a vu notre budget évoluer de 1,5 million d’euros à 2 millions d’euros », met en avant Dominique Graciet, président de la chambre régionale d’agriculture, et président du salon.
Ce redéploiement, au départ politique, s’est concrétisé sur le salon par de nombreuses évolutions. En tête desquelles le passage de trois à deux jours seulement pour les bovins, afin d’accorder à la filière ovine, filière majeure du nouveau territoire régional, toute sa place avec une journée le lundi 22 mai.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Léa Izambart
Léa veut s’installer, malgré les difficultés
Malgré une conjoncture en berne en bovins allaitants, Léa Izambart fourmille d’idées pour amener un nouveau souffle à l’…
Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
Un contexte de plus en plus porteur pour les protéines
Certaines coopératives, comme Terrena, n’ont pas attendu le plan dévoilé en décembre par l’État pour favoriser la culture de…
Publicité