Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

L’élevage néo-aquitain à la fête

Confirmant sa nouvelle dimension, l’édition 2017 d’Aquitanima a battu de nombreux records en conservant sa convivialité.

Jacques Castaing a été honoré de la médaille d'honneur de la Nouvelle-Aquitaine 001.
Jacques Castaing a été honoré de la médaille d'honneur de la Nouvelle-Aquitaine 001.
© S.D.

Dans la lignée de l’orientation prise par le salon, pour la première fois sous la bannière Nouvelle-Aquitaine, Aquitanima a vécu une édition 2017 riche en événements, en nouveautés, en records aussi. Comme le veut la tradition, les trois premiers jours du salon de l’agriculture ont en effet été consacrés aux élevages, en particulier les bovins et les ovins.
« Le tournant avait été initié l’an dernier, il s’est concrétisé », explique simplement François Rauscher, l’un des commissaires d’Aquitanima qui, en tandem avec Pierre Lesparre, gère un Aquitanima toujours en pleine expansion. Passer de cinq départements à douze ne se fait pas sans efforts.


Globalement, c’est le salon qui avance. « On est arrivé au terme d’un projet de trois ans de redéploiement sur la Nouvelle-Aquitaine, qui a vu notre budget évoluer de 1,5 million d’euros à 2 millions d’euros », met en avant Dominique Graciet, président de la chambre régionale d’agriculture, et président du salon.
Ce redéploiement, au départ politique, s’est concrétisé sur le salon par de nombreuses évolutions. En tête desquelles le passage de trois à deux jours seulement pour les bovins, afin d’accorder à la filière ovine, filière majeure du nouveau territoire régional, toute sa place avec une journée le lundi 22 mai.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Le déconfinement se prépare en Deux-Sèvres
Département classé vert, les Deux-Sèvres sont très peu touchés par l’épidémie de Covid-19. La sortie du confinement se prépare…
Les bruits liés aux canons effaroucheurs d’oiseaux

L’agriculture génère des bruits, notamment pendant la saison des gros travaux, récolte, semis, et notamment lors des semis de…

Bien immatriculer les matériels de l’exploitation agricole
Les matériels qui ne sont pas soumis à l’obligation de certificat d’immatriculation (carte grise) doivent être immatriculés (à l’…
Benoit Forestier, un vétérinaire rural en constante adaptation
Benoit Forestier, vétérinaire rural depuis trente ans à Chiché, a vu son métier se transformer en même temps que la profession d’…
S’affranchir du soja importé, rêve ou réalité ?
Le contexte international de pandémie rend davantage saillante la question de l’autonomie protéique. La France peut-elle répondre…
L’agroalimentaire a mis les bouchées doubles pendant le confinement
La fermeture de la restauration hors domicile a obligé la filière à se tourner vers la grande distribution, alors que la demande…
Publicité