Aller au contenu principal

L’élevage ovin à la croisée des chemins

Le Brexit ne sera pas sans conséquences sur la filière ovine. Pour Jean-Louis Vollier, directeur du GIE ovin du Centre-Ouest, les craintes sont nombreuses.

"Notre filière doit maintenant être très réactive pour sortir gagnante de cette situation », déclare le directeur du GIE ovins.
"Notre filière doit maintenant être très réactive pour sortir gagnante de cette situation », déclare le directeur du GIE ovins.
© Stéphane Leitenberger

«Je suis inquiet ». Lorsqu’on lui demande ce que lui inspire la sortie du Royaume-Uni de l’UE, Jean-Louis Vollier est du genre direct. Il faut dire que depuis les années quatre-vingt et la déstabilisation du marché français par l’arrivée en masse de viandes britanniques et néo-zélandaises, un équilibre avait été trouvé : « le Royaume-Uni était le premier pays exportateur de viande ovine vers la France, et la France était le deuxième fournisseur de produits laitiers du Royaume-Uni. Avec le Brexit, cet équilibre risque de voler en éclats et la dévaluation de la livre rendra peut-être les Britanniques plus agressifs sur les marchés », explique le directeur du GIE Ovin du Centre-Ouest.

Méfiance vis à vis de la grande distribution
À cela s’ajoute le fait que la majeure partie des entreprises exportatrices de viandes anglaises est dirigée par des Irlandais, pays membre de l’UE. « Si l’Irlande a moins facilement accès au marché britannique, elle viendra prospecter sur le reste de l’Europe ».

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 29 juillet 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Coralie a trouvé son bonheur au volant des tracteurs
Pas faite pour l’école, puis rêvant de devenir soigneur animalier, Coralie Babeau a finalement trouvé sa vocation en tant que…
Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
De Soudan à Cournon, une vie dédiée à l’amour des Parthenaises
Les époux deux-sévriens Christine et Didier Proust reçoivent ce 8 octobre les Sabots d’or au Sommet de l’élevage de Cournon d’…
Alexandre Jorigné : " Je retrouve le métier d’éleveur en travaillant comme ça "
Membre des JA 79 et Nouvelle-Aquitaine, Alexandre Jorigné a rejoint l’équipe de Capr’Inov en 2020. Chargé du Capr’I Cup, il s’est…
« Ça suffit » !
Un collectif représentant la profession agricole réagit aux exactions réalisées par les opposants aux réserves de susbtituion de …
De nouvelles formations à venir aux Sicaudières
À l’occasion de la rentrée du centre de formation des adultes au campus des Sicaudières a été annoncée l’ouverture de deux cursus…
Publicité