Aller au contenu principal

L’emploi sur une exploitation, un investissement pour l’avenir

Pourquoi et comment embaucher ? Participants et animateurs de la table ronde lors du congrès de la Fnsea 79 ont tenté de répondre à ces questions le 8 mars à Secondigny.

Les participants à la table ronde ont souligné la difficulté de recruter des salariés motivés. Mais pour les séduire, Jean-Michel Monneau avance l’idée de les responsabiliser aux tâches qui incombent aux patrons.
Les participants à la table ronde ont souligné la difficulté de recruter des salariés motivés. Mais pour les séduire, Jean-Michel Monneau avance l’idée de les responsabiliser aux tâches qui incombent aux patrons.
© L.S.

Le secteur agricole, d’amont en aval, représente 20 % des actifs en Deux-Sèvres, soit 6 points de plus que la moyenne nationale. Au total, 1 631 exploitations ont eu recours à de l’emploi salarié en 2015 pour 15 000 contrats de travail dont près de 290 nouveaux CDI. « Nous sommes vecteurs d’une véritable dynamique d’emploi », affirme Jérôme Volle, président de la commission emploi à la Fnsea. Nicolas Touchard, directeur de la Fnsea 79, explique qu’« embaucher, c’est améliorer ses conditions de travail - et de santé parfois. C’est aussi sécuriser sa production et son exploitation ». Sans oublier que, pour les jeunes diplômés, le salariat « est un véritable tremplin vers l’installation ». Pas si simple cependant, au-delà de la crise, d’endosser les habits d’employeur.


Pour Vincent Gazeau, gérant du groupe Gazeau qui emploie 80 salariés permanents, « l’agriculteur est un chef d’entreprise. Il faut se former, avoir des stratégies, limiter les risques, s’entourer des bonnes personnes. Autrefois, travailler 7 jours sur 7 suffisait, aujourd’hui c’est fini ! » Dans les structures plus modestes, la question de l’embauche se pose également, à une autre échelle.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité