Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

L’entraînement hydraulique des épandeurs d’engrais se démocratise

Source de confort et de précision, l’entraînement hydraulique des disques des épandeurs d’engrais séduit de plus en plus les agriculteurs, malgré son coût.

Les réglages d’un épandeur à entraînement hydraulique consistent à adapter la vitesse de rotation des disques et le point de chute en fonction de la typologie de l’engrais.
Les réglages d’un épandeur à entraînement hydraulique consistent à adapter la vitesse de rotation des disques et le point de chute en fonction de la typologie de l’engrais.
© Amazone

Dévoilée depuis de nombreuses années par Kuhn, désormais en cours de démocratisation avec l’arrivée des modèles d’Amazone et plus récemment de Sulky, l’entraînement hydraulique gagne en parts de marché par rapport au système mécanique. Il représenterait à ce jour 10 à 15 % des ventes des épandeurs d’engrais, toutes catégories confondues.
Chez tous les constructeurs, l’entraînement hydraulique permet un régime constant des disques, quels que soient les obstacles ou les dénivellations, et ce, indépendamment du régime moteur du tracteur. Comptez 1 500 contre 2 000 tours/minute avec un système mécanique. Cela se traduit directement par un gain de carburant, de confort et surtout par une précision constante, avec une répartition transversale de l’engrais optimale.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Machin'Agri Saison 1 #épisode4
Découvrez l'épandeur Ploeger AT4103 trois roues. 
D’une exploitation à l’autre, des impacts du simple au double
Sur le pont en plein cœur de la crise qui cloître la majorité des Français chez eux, les agriculteurs s’adaptent avec courage à…
Intergénérationnel, le palet fait des adeptes
Jeu traditionnel des départements de la Vendée et du Poitou, le palet n’a rien d’une activité ringarde et séduit les grands comme…
Pour l’avenir du métier : anticiper la reprise
La MFR Saint-Loup-sur-Thouet et la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres ont noué un partenariat depuis deux ans pour améliorer…
Pas de restriction pour les activités agricoles

"Après échange avec le Ministre de l’Agriculture, il est, ce matin, confirmé que les activités agricoles ne sont pas…

Lezay, Parthenay : plus de cotations actuellement en Deux-Sèvres
A Lezay, comme à Parthenay, les acteurs des marchés sont inquiets. Les cotations n’ont plus lieu depuis deux semaines alors que…
Publicité