Aller au contenu principal

Réserves de substitution
Les acteurs du monde agricole réagissent contre les dégradations

© Christelle Picaud

Trois blessés chez les gendarmes, un outil de travail dégradé… L’opposition au projet des réserves de substitution a pris une tournure radicale, le 6 novembre dernier, sur les communes de Mauzé-sur-le-Mignon et Cramchaban (17). Appelant à « un retour rapide au calme », le préfet des Deux-Sèvres a condamné ce recours à la violence. Les syndicats Fnsea 79 et les Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres attendent maintenant « la plus grande sévérité dans la condamnation de ces actes » par les autorités. 

De son côté, le négoce agricole Centre Atlantique (Naca) a voulu « sortir de sa réserve » pour apporter le soutien des négociants agricoles au projet porté par la société coopérative de l’eau.

Le président de la région Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, a rappelé la dimension légale du projet dans un communiqué :

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

300 personnes pour le premier dîner fermier à La Crèche

La chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a lancé…

Petit moulin cherche meunier pour se réveiller
Depuis les années 80, la famille Boiron fait tourner la minoterie éponyme, en plein cœur de La Crèche. Inscrite dans la tradition…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Stockage de l'eau : les uns avancent, les autres demandent à rejouer la partie
La radicalisation des opposants aux projets de stockage de l’eau laisse peu d’espoir que naissent des compromis. Le 6 novembre, à…
Plein phare sur le robot d’alimentation au Chêne blanc
Au programme de cette première journée du salon Capr’Inov, rendez-vous à Pougne-Hérisson pour visiter la SCEA du Chêne Blanc, qui…
PaillÔtop, le matériel qui botte les éleveurs
Le Gaec du Vieux Chêne, à Luché-Thouarsais, utilise la pailleuse automatique d’ALB Innovation depuis le début de l’année. L’…
Publicité