Aller au contenu principal

Parthenay
Les agneaux reprennent 50 à 60 cts du kilo vif

Le marché a repris vie mardi 21 avril. 160 bovins et 700 agneaux ont été proposés aux cadrans.

Probablement en moins grand nombre que sur cette photo, mais ce mardi 21 et mercredi 22 avril les animaux seront de nouveau commercialisés à Parthenay.
© CP (Archive)

Les marchés au cadran ovin et bovin de Parthenay ont repris leur activité cette semaine. La mise en vente des 160 bovins présents mardi matin n’a pas été à la hauteur des attentes en termes de prix. « Le broutard charolais s’est vendu 2,70 € du kilo quand il tournait entre 2,80 € /kilo et 2,90 € /kilo avant la crise », regrette Denis Coudreau, président de l’outil. En revanche, mercredi matin, le marché ovin a rassuré bien des éleveurs. « Nous avons rassemblé 700 animaux. Éleveurs et acheteurs ont joué le jeu. Les animaux sont partis autour de 4 €/kilo vif. Tous les acheteurs n’ont pas pu satisfaire leurs besoins ».

Les mesures barrières ayant été respectées, les rendez-vous seront maintenus jusqu’à nouvel ordre. Denis Coudreau rappelle l’importance de respecter les gestes barrières pour la sécurité de tous et la tranquillité d’esprit des responsables qui prennent le risque de rouvrir l’outil commercial.

Il est à noter que dorénavant, « le public est interdit, et une seule personne par entreprise peut être présente sur le site, précise l’équipe en charge de la reprise d’activité. Nous acceptons seulement les vendeurs et acheteurs du jour du cadran ».

Pour rappel, le marché au cadran bovins est le mardi. Tous les apports après 12h30 sont refusés. La vente débute à 13h30. « Il est impératif d’annoncer les animaux avant lundi, 19h00 sur notre site : www.marche-bestiaux.fr. »

Pour le marché au cadran ovins, le mercredi, les apports après 8h30 sont refusés. La vente débute à 8h30.

Une restauration rapide à emporter sera possible les mardis à partir de 11h et les mercredis à partir de 7h.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité