Aller au contenu principal

Innov’action
Les agriculteurs parlent aux agriculteurs

Cinq fermes deux-sévriennes ont participé à Innov’action. Jeudi dernier, c’est Antoine Pasquier qui recevait pour présenter sa manière de travailler à ses confrères.

Jeudi 12 juin aux Forgineaux à la Petite Boissière.
Jeudi 12 juin aux Forgineaux à la Petite Boissière.
© N.C.

«Cette formation m’a permis d’apprendre les bases de la communication comme poser ma voix, clarifier mon discours, savoir quelle posture adopter...», détaillait Antoine Pasquier lors d’un aparté de quelques minutes avant d’« entrer en scène» jeudi 12 juin, dans le cadre d’Innov’ action. La scène n’était autre que le plancher des vaches, de ses blondes d’Aquitaine, qui entre deux bouchées, semblaient regarder le jeune homme installé aux Forgineaux à La Petite-Boissière. Lequel présentait son exploitation : un troupeau allaitant en système naisseur-engraisseur, production de jeunes bovins de moins d’un an et conduite des surfaces en bio. Les enjeux présentés concernaient la conception d’un maillage bocager et  la recherche de l’autonomie pour l’alimentation du troupeau. «Je pense l’atteindre l’année prochaine», précisait Antoine Pasquier, en Earl avec sa compagne, Noémie.

Lire la suite dans Agri 79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité