Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les agriculteurs se mettent autour de la table avec Leclerc

Une rencontre a eu lieu vendredi 19 février entre les directeurs des principales enseignes Leclerc du département, la Fnsea 79 et les JA 79. Des engagements ont été pris mais la grande surface attend toujours des mesures au niveau national et européen.

La réunion n’a pas réglé tous les problèmes, loin de là, mais elle a toutefois calmé un peu les esprits. À l’appel de la Fnsea 79 et des JA 79, cinq responsables des principaux centres Leclerc des Deux-Sèvres (Niort, Parthenay, Saint-Maixent, Bressuire et Thouars) ont accepté d’échanger sur la situation actuelle et sur les moyens qui peuvent être mis en place à leur échelle.

Deux axes de discussions se sont détachés. Le premier concerne la mise en avant des logos « viandes de France » et « lait de France » au travers des marques distributeurs, sur les produits bruts comme sur les produits transformés. Si rien n’est acté à l’heure actuelle, « des étapes vont être franchies dans les semaines ou les mois à venir », indique Alain Chabauty, président de la Fnsea 79. « Les centres Leclerc ont clairement affiché leur volonté et leur accord sur la transparence et l’origine des viandes », déclare Yannick Jadeau, responsable Leclerc de Bressuire. Toutefois, tous auront les yeux rivés sur la situation à Bruxelles, en espérant que le projet de décret sur la provenance des produits transformés sera adopté pour changer les choses plus en profondeur.
Le second axe de travail a porté sur le problème avec le groupe Bigard pour la viande et Savencia et son collecteur Terra Lacta pour le lait.

Au centre Leclerc de Bressuire, le 18 février (photos)

 

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 26 février 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les bruits liés aux canons effaroucheurs d’oiseaux

L’agriculture génère des bruits, notamment pendant la saison des gros travaux, récolte, semis, et notamment lors des semis de…

Le déconfinement se prépare en Deux-Sèvres
Département classé vert, les Deux-Sèvres sont très peu touchés par l’épidémie de Covid-19. La sortie du confinement se prépare…
Partir de la ferme... pour mieux revenir
Alexandre Brousseau rejoint l’exploitation familiale à Nueil-les-Aubiers, après avoir acquis de l’expérience comme technicien-…
Hélène Blaud, présidente nationale des anciens exploitants
Jeudi 14 mai, Hélène Blaud a été élue présidente de la section nationale des anciens exploitants. Pendant trois ans, la Deux-…
L’agroalimentaire a mis les bouchées doubles pendant le confinement
La fermeture de la restauration hors domicile a obligé la filière à se tourner vers la grande distribution, alors que la demande…
Tourisme vert pour un département "vert"

Après les annonces du gouvernement sur un plan de relance du tourisme, avec une enveloppe de 18 milliards d’euros à la clé, le…

Publicité