Aller au contenu principal

Ovins-Caprins
Les aides PAC aussi conditionnées aux notifications de mouvements

Encore trop d'éleveurs se font épingler pour défaut de notification de mouvement. À chaque fois qu'un animal entre dans l'élevage ou en sort, l'éleveur doit s'assurer que le mouvement a été enregistré par un organisme habilité.

Sur les dix derniers mois, 296 troupeaux de plus de dix brebis reproductrices n'ont notifié aucun mouvement d'animaux, recense-t-on à l'Assel. Or, l'enregistrement des entrées et des sorties d'animaux vivants sur l'exploitation compte parmi les règles de conditionnalité qui s'imposent aux agriculteurs percevant les aides PAC. A l'occasion d'un contrôle, les agents de l'Etat croisent les données consignées dans la banque de données nationales d'identification (Bdni) avec celles archivées sur le registre d'élevage de l'exploitation. La régularité des déclarations sera ainsi appréciée. En cas de défaut, l'exploitant prend le risque de sanctions pouvant aller de 1% à 3% du montant des primes PAC qu'il perçoit. Une pénalité dont chacun, informé et rigoureux, peut se préserver, explique Jacques Ingremeau, éleveur et administrateur à l'Association de services aux éleveurs.

Lire la suite en page 5 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Influenza Aviaire, Deux-Sèvres, Augé
Grippe aviaire : le sud-ouest des Deux-Sèvres concerné par des mesures de prévention
Le virus hautement pathogène H5N8 a été détecté le 20 octobre sur deux cygnes tuberculés aux Pays-Bas. Pour limiter les risques d…
La Caveb veut rester un acteur majeur de la viande rouge
Lors du point presse précédent son assemblée générale, le mercredi 30 septembre, la coopérative agricole de Châtillon-sur-Thouet…
Manifestation de Bassines non merci en opposition au projet de réserves des la Sèvre niortaise.
La transition agroécologique, l’enjeu des réserves de substitution
Partisans et opposants parlent de la nécessaire transition agro-écologique. Pour les premiers les réserves de substitutions sont…
Capr'inov, un salon à huis clos

Pas de public, pas d’exposant. C’est une édition spéciale de Capr’inov que l’équipe du salon de la chèvre est contrainte d’…

À 50 ans, la Corel affiche sa bonne santé commerciale
La coopérative d’élevage a tenu son assemblée générale le jeudi 24 septembre. Avec un nouveau directeur et un nouveau président,…
Plombier, il arrête tout pour reprendre la ferme de son père
Mathieu Moreau, plombier chauffagiste depuis quinze ans, a eu un déclic pendant le confinement : c’est peut-être à lui de…
Publicité