Aller au contenu principal

Section des anciens exploitants 79
Les anciens restent mobilisés sur les retraites

Tout le mois d’octobre et jusqu’au 16 novembre, cinq réunions intercommunales rassemblent les adhérents. Revalorisation des retraites, aide à la prise en main des outils numériques et soutien aux actifs ont été leurs sujets.

Anciens exploitants, Sdae, Deux-Sèvres, syndical, agriculture
À Lezay le 4 octobre, on comptait moitié moins de participants que d’habitude. La SDAE a pu vivre néanmoins des temps forts cette année (voyage, congrès Fnsea) et une avancée significative dans le dossier des retraites (revalorisation à 85% du Smic).
© Fnsea 79

Premières rencontres physiques depuis la crise sanitaire, les traditionnelles « interco » de la SDAE 79 attirent moins de monde que d’habitude. « Certains ont encore peur de la Covid-19, il y a une difficulté à reprendre c’est sûr », note Didier Sallé, de Saint-Martin-les-Melle.

Nous sommes solidaires des actifs à 100%", précise Didier Sallé en évoquant les remous autour du dossier des réserves de substitution. 

Le bal a été une fois de plus repoussé, le repas d’interco n’a plus lieu… « Malgré tout, le voyage annuel a pu se tenir en mai, avec une centaine d’inscrits, bravo aux organisateurs » ! salue l’agriculteur. Les anciens qui, comme Didier, ont pu se rendre au congrès Fnsea de septembre, en gardent un excellent souvenir : « C’était mon premier et mon dernier, un grand bonheur ».

85% du Smic, cap sur les conjointes

Lors de l’interco du 4 octobre, à Lezay, une intervenante de la MSA Poitou est venue détailler la revalorisation des retraites à 85% du Smic, qui sera lancée en novembre et dont la transcription sur les comptes bancaires interviendra dès le 9 décembre. « Attention toutefois, chaque cas est particulier », rappelle Didier Sallé. De nombreux critères en effet viennent modifier la somme finale.  

"Maintenant, nous continuons de nous battre pour les conjointes. Pour passer leur retraite de 500 à 700€. Le dossier est passé au Parlement mais reste bloqué au Sénat ». La question est politique, mais la SDAE ne lâche rien et met la pression aux sénateurs.

« Nous sommes à fond derrière les actifs »

Les interco sont aussi l’occasion d’aborder les travaux faits, en lien avec des associations ou au sein de la SDAE, pour familiariser les anciens avec les outils numériques ; ou encore pour évoquer les avantages assurantiels et de complémentaire de Mutualia.

Représentée au conseil d’administration de la Fnsea79 le 5 octobre, la SDAE a appris les derniers remous autour du dossier des réserves de substitution (lire p.5) et s’en trouve très affectée : « Nous sommes solidaires des actifs à 100%. C’est aussi pour ça que nous ne voulons pas que nos retraites les mettent plus en difficulté ». En bref : c’est assez dur comme ça.

Plus d’infos sur la SDAE : Laurine Chamard 06 10 87 50 88.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Coralie a trouvé son bonheur au volant des tracteurs
Pas faite pour l’école, puis rêvant de devenir soigneur animalier, Coralie Babeau a finalement trouvé sa vocation en tant que…
Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
De Soudan à Cournon, une vie dédiée à l’amour des Parthenaises
Les époux deux-sévriens Christine et Didier Proust reçoivent ce 8 octobre les Sabots d’or au Sommet de l’élevage de Cournon d’…
Alexandre Jorigné : " Je retrouve le métier d’éleveur en travaillant comme ça "
Membre des JA 79 et Nouvelle-Aquitaine, Alexandre Jorigné a rejoint l’équipe de Capr’Inov en 2020. Chargé du Capr’I Cup, il s’est…
« Ça suffit » !
Un collectif représentant la profession agricole réagit aux exactions réalisées par les opposants aux réserves de susbtituion de …
Des panneaux photo, oui, mais lavés une à deux fois par an
Le développement du photovoltaïque ne se dément pas, sur les bâtiments agricoles mais pas seulement. Avec sa société Photon…
Publicité