Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Les atouts et les faiblesses du soja

On promeut son implantation dans la région. Depuis quelques années, Terres Inovia comptabilise les résultats et les comparent, cherchant la meilleure conduite culturale.

Le nombre de grains par gousse est stable, en moyenne 2,17.
Le nombre de grains par gousse est stable, en moyenne 2,17.
© N.C.

Dans la volonté de réintroduire la culture du soja dans la région, afin d’augmenter l’autonomie alimentaire des élevages, il convenait de se pencher sur les résultats de cette culture en Poitou-Charentes. C’est ce qu’a fait Terres Inovia. Alexandre Losco, Elodie Tourton et Guy Arjaure se sont penchés sur la campagne soja 2015 et apportent aujourd’hui le bilan de l’observatoire. Leurs travaux portent sur 50 parcelles dans la région sur les 70 du réseau interrégional, dont 10 % étaient en bio. L’implantation fut correcte (des semis dans la première quinzaine de mai après les pluies) mais avec des dégâts liés aux pigeons et aux lièvres. De plus, la sécheresse du début de l’été est passée par là, associée à quelques pluies en fin de période estivale. La récolte a connu de bonnes conditions.
Trois variétés dominent : ES Mentor, ES Senator et Sultana. « Les meilleures levées ont été obtenues avec des semoirs mono-graines, plus précis, donnant de meilleures levées », analysent-ils. « Les nodosités se développent mieux en conditions irriguées, les sols calcaires les gênent dans une moindre mesure. Aucune parcelle cette année n’a eu d’accident majeur d’inoculation en Poitou-Charentes, même si l’inoculum a parfois manqué. » Terres Inovia n’a pu établir pour l’heure de corrélation entre les nodosités et le rendement.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 22 avril 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Le département passe à l’acte 2 de son plan de relance
Après un premier plan d’aides annoncé le 21 avril dernier, le Conseil départemental en a entamé un deuxième, doté d’un budget…
Quand l’installation tient à un permis de construire
Au Gaec Lactagri, à Aiffres, la relève est presque assurée : deux porteurs de projet sont dans l’attente de la construction d’un…
Les Marchés de Producteurs de Pays maintenus 

La chambre d’agriculture a souhaité maintenir les Marchés de Producteurs de Pays de l’été pour compenser le manque à gagner…

Guillaume Largeaud, attaché au Marais... et à faire bouger les lignes
Son passage à Top Chef Les grands duels, le 10 juin, nous a laissé sur notre faim. Portrait d’un éleveur convaincu que la…
Un cheptel en légère hausse
Thierry Baudouin raccroche après quatorze ans de présidence. Catherine Gallard et Emmanuel Turpeau prennent le relais avec de…
Entre deux pluies, les moissons profitent de l’éclaircie
Orge, colza, pois et, ici et là, blés dur et tendre : les battages se sont intensifiés dans la moitié sud du département. Qu’elle…
Publicité