Aller au contenu principal

Les Carmélites de Niort à travers les siècles

Les Carmélites se sont installées à Niort en 1648. Trois siècles et demi après et trois monastères, elles sont les seules à avoir perduré aussi longtemps. Mais leur histoire n’a pas été un long fleuve tranquille.

Le monastère de la rue de Strasbourg, ici sur une photo des années 50, a accueilli les Carmélites de 1858 à 2009. Après leur départ, il a été transformé en résidence seniors « Espace et Vie ».
Le monastère de la rue de Strasbourg, ici sur une photo des années 50, a accueilli les Carmélites de 1858 à 2009. Après leur départ, il a été transformé en résidence seniors « Espace et Vie ».
© N.C.

C’est un bâtiment posé en plein centre de Niort qui fait désormais partie du patrimoine de la ville. Le premier monastère des Carmélites, situé à deux pas de la place de la Brèche, dans l’actuelle rue du Petit Banc, a vu passer près de trois siècles et demi. Son histoire commence en 1675, une petite trentaine d’années après l’installation de huit religieuses arrivant tout droit de Paris. Une époque propice. « C’est le moment de la Contre-Réforme. Les communautés catholiques sont déterminées à reconquérir les fidèles alors que le protestantisme s’étend depuis la signature de l’Édit de Nantes par Henri IV en 1594 », explique Alain Fauveau, auteur d’un livre sur les Carmélites de Niort (voir encadré). Dans ces années-là, huit communautés religieuses s’implantent dans la ville.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Coralie a trouvé son bonheur au volant des tracteurs
Pas faite pour l’école, puis rêvant de devenir soigneur animalier, Coralie Babeau a finalement trouvé sa vocation en tant que…
Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
De Soudan à Cournon, une vie dédiée à l’amour des Parthenaises
Les époux deux-sévriens Christine et Didier Proust reçoivent ce 8 octobre les Sabots d’or au Sommet de l’élevage de Cournon d’…
Alexandre Jorigné : " Je retrouve le métier d’éleveur en travaillant comme ça "
Membre des JA 79 et Nouvelle-Aquitaine, Alexandre Jorigné a rejoint l’équipe de Capr’Inov en 2020. Chargé du Capr’I Cup, il s’est…
« Ça suffit » !
Un collectif représentant la profession agricole réagit aux exactions réalisées par les opposants aux réserves de susbtituion de …
De nouvelles formations à venir aux Sicaudières
À l’occasion de la rentrée du centre de formation des adultes au campus des Sicaudières a été annoncée l’ouverture de deux cursus…
Publicité