Aller au contenu principal
Font Size

Les céréaliers se sentent très loin des consommateurs de la façade Ouest

La Fdgeda organisait lundi 4 décembre une conférence autour de la question « quelle agriculture demain ? ». 80 personnes se sont déplacées à Chatillon-sur-Thouet. Plus que des solutions, des pistes de travail ont été tracées.

À l’issue de l’intervention de Lucien Bourgeois, certains agriculteurs sont ressortis perplexes.
À l’issue de l’intervention de Lucien Bourgeois, certains agriculteurs sont ressortis perplexes.
© C.P.

Les remerciements prononcés, Frédéric Naudon, président de la Fdgeda(*)  invite la salle à se tourner vers le buffet. En lieu et place de l’agitation habituelle, il est pourtant 21 h 30, dans la salle de Châtillon-sur-Thouet, c’est le calme plat. « Le vide », qualifie Pascal Ecarlat, quelques minutes plus tard. Venus de tout le département ce lundi 4 décembre pour assister à une réflexion autour du thème « quelle agriculture demain ? », les agriculteurs, après deux heures de conférence et de débats, sont pour le moins perplexes. Certains sont même dubitatifs à l’image de Philippe Bourdin, céréalier dans le sud Deux-Sèvres. Convaincu de l’intérêt de réfléchir à l’avenir d’une agriculture qu’il se désole de voir « si mal menée », il déplore qu’ici, « encore une fois, il n’a été question ni de nous, ni de notre avenir ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité