Aller au contenu principal

Les chambres d'agriculture Deux-Sèvres et Charente-Maritime jouent la carte de la complémentarité

Depuis le 1er janvier, les chambres d'agriculture des Deux-Sèvres et de la Charente-Maritime partagent le même organigramme. Un choix politique qui vise à ajouter les forces et renforcer les compétences.

Jean-Marc Renaudeau (à gauche) reste président de la chambre d'agriculture des Deux-Sèvres tandis que Pol Lefèbvre est désormais directeur général sur les deux départements.
Jean-Marc Renaudeau (à gauche) reste président de la chambre d'agriculture des Deux-Sèvres tandis que Pol Lefèbvre est désormais directeur général sur les deux départements.
© C.P.

Lorsqu'il est question de contexte agricole, le mot mutation revient souvent. Les marchés, les attentes de la société, le climat sont autant de paramètres qui poussent les agriculteurs à se questionner sur leur métier. L'époque est exigeante pour les acteurs du monde agricole. Y compris la chambre d'agriculture. « Dans le contexte national de réduction des budgets, nous avons lancé en 2015 une réflexion visant au maintien de la qualité des actions et des services ». Le 1er janvier, les deux chambres consulaires officialisaient une organisation commune pensée au cours des deux dernières années.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité