Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Les chaumes, une interculture peu coûteuse

La fédération de la chasse verse 20€/ha aux exploitants qui s’engagent à maintenir les chaumes de céréales, lorsque la réglementation l’autorise.

Guy Talineau, administrateur de la fédération des chasseurs, Jean-Marc Renaudeau, président de la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres, et Frédéric Audurier, technicien de la fédération de la chasse, devant une parcelle de blé qui pourrait devenir une future chaume de céréales maintenue.
Guy Talineau, administrateur de la fédération des chasseurs, Jean-Marc Renaudeau, président de la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres, et Frédéric Audurier, technicien de la fédération de la chasse, devant une parcelle de blé qui pourrait devenir une future chaume de céréales maintenue.
© Fédération départementale de la chasse

640 ha en 2017. En 2018, la fédération départementale de la chasse fait preuve d’une plus grande ambition. « Nous aimerions maintenir au moins 1 000 ha de chaumes de céréales sur le département. Ces couverts, qui répondent aux exigences de la directive nitrates, sont intéressants pour la petite faune sauvage sédentaire et migratrice », explique Frédéric Audurier, technicien à la fédération de la chasse.
Les repousses de céréales denses et homogènes sont autorisées partout, sauf en ZAR. Seuls les Cipan peuvent être implantés sur ces zones spéciales à enjeu eau. Ailleurs, les exploitants peuvent, au moins pour une part des couverts, « choisir l’option chaume, moins coûteuse en temps de travail, en frais de semences et en mécanisation », poursuit-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

S’installer hors cadre familial : saisir l'opportunité
Audrey Pelletier a rejoint l’équipe du Gaec du Petit Chauveux en juin 2020, après un stage parrainage d’un an. Passionnée par l’…
Le chanvre français prépare le virage de la fleur
Dans le cadre de l'expérimentation en France du cannabis à fins thérapeutiques, l'Agence nationale du médicament (ANSM) devrait …
Et soudain, Exoudun... un village bouillonnant
Au centre d’un triangle St-Maixent-Melle-Lusignan, à équidistance de Poitiers et de Niort, se niche à flanc de colline le village…
Coloré, l'enrubannage exprime la solidarité
On les voit se multiplier dans les champs depuis 2017. A l’initiative du fabricant de film plastique trioplast, les bottes de…
Agriculture de conservation, Deux-Sèvres.
La plante nourrit les animaux, les racines le sol
Noam Cornuault organisera sur son exploitation, à l’automne, avec la chambre d’agriculture, un rendez-vous des couverts. Il…
Record de vente de béliers rouge de l’Ouest
106 reproducteurs rouge de l’Ouest ont été vendus, à la station de contrôle individuelle de Saint-Hilaire-du Bois.
Publicité