Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Redcap
Les chèvres ne mangent pas dans nos assiettes

Seule une petite partie de protéines végétales consommées par la chèvre peuvent l’être également par l’homme.

Les chèvres valorisent des ressources non valorisables par l’homme.
© CLS

La production laitière fait face à des enjeux sociaux importants, notamment sur la compétition entre l’alimentation animale et l’alimentation humaine. Par exemple, les ruminants sont souvent caractérisés comme inefficients car ils consomment plus de protéines végétales qu’ils ne produisent de protéines animales. Mais la vérité est plus nuancée. En effet, cette approche ne prend pas en compte que les ruminants valorisent des ressources non valorisables par l’homme comme l’herbe et les co-produits.

Une nouvelle approche a été proposée dans le cadre du projet Eradal pour évaluer l’efficience de conversion des protéines végétales par les ruminants, en ne prenant en compte que les aliments réellement en compétition avec l’alimentation humaine.

L’analyse des fermes d’Inosys-réseau d’élevage montre qu’en moyenne, une chèvre consomme en France 6,51 kg de protéines végétales, pour produire un kilo de protéines animales. 86 % de ces protéines ne sont pas consommables par l’homme. Ainsi, une chèvre française consomme en moyenne 890 grammes de protéines végétales en compétition avec l’alimentation humaine pour produire un kilo de protéines animales.

Évidemment, il y a de la variabilité au sein des élevages. Trois leviers principaux permettent d’améliorer ce critère : avoir des animaux qui valorisent un maximum l’herbe (vert ou récolté) pour produire du lait, en limitant les quantités de concentrés consommées (par litre de lait produit) et en favorisant des concentrés en faible compétition avec l’alimentation humaine.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

S’installer hors cadre familial : saisir l'opportunité
Audrey Pelletier a rejoint l’équipe du Gaec du Petit Chauveux en juin 2020, après un stage parrainage d’un an. Passionnée par l’…
Le chanvre français prépare le virage de la fleur
Dans le cadre de l'expérimentation en France du cannabis à fins thérapeutiques, l'Agence nationale du médicament (ANSM) devrait …
Et soudain, Exoudun... un village bouillonnant
Au centre d’un triangle St-Maixent-Melle-Lusignan, à équidistance de Poitiers et de Niort, se niche à flanc de colline le village…
Le boom des brasseries artisanales
Les brasseries artisanales fleurissent en France, avec 328 ouvertures de brasseries cette année. Les Deux-Sèvres sont aussi…
Coloré, l'enrubannage exprime la solidarité
On les voit se multiplier dans les champs depuis 2017. A l’initiative du fabricant de film plastique trioplast, les bottes de…
Grossiste, éleveur, restaurateur : ils se lancent dans l’ultralocal
Fin juin, les frères Giraud, éleveurs de Limousines et Charolaises, ont vendu une nouvelle vache au grossiste bressuirais…
Publicité