Aller au contenu principal

Les conditions optimales d’une pulvérisation

L’efficacité de la majorité des traitements sera optimale si les facteurs météo sont respectés. L’alternance des matières actives à l’échelle d’une rotation complète reste une solution sur plusieurs rotations pour atteindre l’objectif de réduction des doses.

© Amazone

Les clés de réussite d’un traitement sont conditionnées par la météorologie, qui a un impact direct sur l’état de la plante. Un stress hydrique va limiter l’action des produits racinaires. La teneur du sol en eau combinée à un bon taux d’humus dans le cas d’un sol argileux va améliorer les phénomènes d’absorption et de réabsorption. Ainsi, un produit racinaire sera plus efficace pour un même dosage. Des températures trop basses ou trop fortes après l’application d’un produit à action systémique vont diminuer l’efficacité de ce dernier. Une température d’application entre 5 et 20 °C permet d’optimiser les doses.


Les conditions « poussantes » définies par une hygrométrie supérieure à 60 – 70 % et des températures douces entre 8 et 20° sont déterminantes pour optimiser l’action des pénétrants. Le vent est le facteur le plus néfaste, induisant la perte directe de produit par la dérive mais aussi par l’érosion éolienne des gouttelettes avant l’absorption par la plante. L’humidité à la surface de la feuille est essentielle pour retenir les gouttes de pulvérisation, que le produit soit de contact ou systémique, en favorisant l’action d’étalement et de rétention.


Néanmoins, les plantes ne sont pas toujours réceptives. Les cultures de blé, triticale, orge, avoine, colza et les adventices comme le vulpin, folle avoine, chiendent… sont des plantes dites peu mouillables.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
Publicité