Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les coûts de production des éleveurs intégrés au calcul du prix

Les dispositifs législatifs évoluent. Ils visent à moraliser les relations commerciales en obligeant l’ensemble de la filière à tenir compte des coûts de production des exploitants.

La nouvelle formule de calcul du prix du lait doit intégrer 
des indices de prix des produits agricoles et/ou alimentaires 
et des indices du prix de vente des principaux produits.
La nouvelle formule de calcul du prix du lait doit intégrer
des indices de prix des produits agricoles et/ou alimentaires
et des indices du prix de vente des principaux produits.
© R.L.

Trois cent trente euros les 1 000 litres est le niveau de prix auquel Terra Lacta s’est engagé à payer ses producteurs au mois de juillet. Alain Lebret, président de la coopérative, officialisait ce montant lors de l’assemblée générale de juin. À la tribune de la réunion annuelle, il précisait également que cette paie serait la première à dépendre de la nouvelle formule de calcul du prix du litre de lait arrêtée en conseil d’administration. L’évolution de la législation ces trois dernières années contraint les industriels, coopératives ou privés, à revoir les dispositifs contractuels. La loi Sapin 2, signée en décembre 2016, prévoyait dans son article 94 la révision des accords-cadres. Depuis, dans les entreprises, les négociations ont cours à huis clos. Tout en respectant les règles imposées par la loi, chaque transformateur garde secret les équilibres négociés.


Chaque structure a bien intégré que les modalités de calcul du prix du litre de lait devaient tenir compte des coûts de production de l’éleveur en s’appuyant sur des indicateurs fiables et publics. La formule de calcul retenue doit également intégrer des indices de prix des produits agricoles et/ou alimentaires et des indices du prix de vente des principaux produits transformés. « Changer le modèle est compliqué », Juge Alain Lebret, invité à expliquer ce que l’évolution du dispositif législatif allait impliquer. Les risques sont réels, craint-il, de voir les équilibres bousculés

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Le repas végétarien dans les cantines, un péril pour les éleveurs ?
Depuis le 1er novembre, les restaurants scolaires sont tenus de proposer un repas végétarien par semaine. La mesure,…
Machin'Agri79 Saison 1 #épisode1

Épisode N°1 de la série Machin'Agri, réalisé avec Honoré Sarrazin d'AgriCom' France.

« Alors osez faire œuvre de transparence, la confiance reviendra »
Les agriculteurs doivent expliquer comment ils travaillent et comment  ils prennent en compte leur environnement naturel et…
Les couverts végétaux pour moins de nitrates dans l’eau
Les syndicats d’eau potable des Deux-Sèvres organisent des rendez-vous des couverts végétaux dans le cadre de Re-Sources, le…
Séance de dédicaces pour les auteurs de polars qui rencontrent un public toujours plus nombreux.
À Regards noirs, « personne n’est innocent »
L’engouement pour le polar ne faiblit pas, comme le démontre chaque année le festival de Niort, Regards noirs. Retour sur cette…
Les EDT à l’affût des nouvelles technologies
Face à un marché dynamique et demandeur de nouvelles techniques, les EDT doivent s’adapter pour répondre au mieux à ces nouveaux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 12.42€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri Informations 79
Consultez le journal Agri Informations 79 et une revue Réussir au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Agri Informations 79