Aller au contenu principal

Concours photo
Les couverts végétaux dans leur plus simple appareil

Le challenge reprend pour les agriculteurs des bassins versants. Jusqu’au 22 avril 2022, les syndicats des eaux et leurs partenaires les invitent à poster leurs photos de couverts végétaux. A la clé, 6000€ de lots professionnels et agronomiques. 

Rendez-vous des couverts, agronomie, Deux-Sèvres.
Les rendez-vous autour des couverts végétaux mobilisent de plus en plus de participants. « La connaissance sur le sujet progresse », estime Clara Schnapper, de la Smaep 4B.
© Sertad

Depuis le 24 septembre, le concours photo des couverts végétaux vit sa seconde édition, baptisée cette année « Les couverts dans leur plus simple appareil ».

D’ici le mois d’avril, il sera possible à chaque agriculteur des bassins versants deux-sévriens de participer à deux catégories : intercultures longues et intercultures extra (courtes, couverts pâturés ou permanents associés à une culture, méteils). « Il y a eu une belle mobilisation des participants au concours l’année dernière, témoigne Clara Schnapper, animatrice au Smaep 4B. Ils ont mobilisé leurs réseaux pour les votes ».

Il y a encore des difficultés de réussite, notamment dues aux sécheresses, mais nous faisons en sorte d’accompagner les agriculteurs sur les techniques et variétés », indique le Smaep 4B.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

300 personnes pour le premier dîner fermier à La Crèche

La chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a lancé…

Petit moulin cherche meunier pour se réveiller
Depuis les années 80, la famille Boiron fait tourner la minoterie éponyme, en plein cœur de La Crèche. Inscrite dans la tradition…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Stockage de l'eau : les uns avancent, les autres demandent à rejouer la partie
La radicalisation des opposants aux projets de stockage de l’eau laisse peu d’espoir que naissent des compromis. Le 6 novembre, à…
Plein phare sur le robot d’alimentation au Chêne blanc
Au programme de cette première journée du salon Capr’Inov, rendez-vous à Pougne-Hérisson pour visiter la SCEA du Chêne Blanc, qui…
PaillÔtop, le matériel qui botte les éleveurs
Le Gaec du Vieux Chêne, à Luché-Thouarsais, utilise la pailleuse automatique d’ALB Innovation depuis le début de l’année. L’…
Publicité