Aller au contenu principal

Les départements condamnent le désengagement de l’État

Le financement de l’aide sociale, qui incombe aux départements, a été le sujet récurrent du congrès des départements de France, le 6 octobre dans la Vienne. Les collectivités départementales demandent le retrait de nouvelles baisses de dotations.

Les départements demandent des mesures urgentes au gouvernement pour qu’ils puissent financer les allocations de solidarité sociales telles que le RSA.
Les départements demandent des mesures urgentes au gouvernement pour qu’ils puissent financer les allocations de solidarité sociales telles que le RSA.
© G.W.

Le versement et le co-financement du RSA, de l'aide personnalisée d'autonomie (APA) ou encore de la prestation de compensation du handicap relèvent des prérogatives des départements. Mais le compte n’y est plus, ont martelé les présidents de départements réunis à Chasseneuil, dans la Vienne, la semaine dernière. Leurs recettes n’augmentent pas à la mesure de ces dépenses, l’État ayant baissé la dotation qu’il leur verse.
En congrès, l’Assemblée des départements de France (ADF) a exprimé son inquiétude la semaine dernière. Son président, Dominique Bussereau, prévient que plusieurs dizaines de département ne pourront pas payer le RSA à la fin de l’année. « Le fonds d’urgence qui doit nous être octroyé en fin d’année doit être conséquent. On nous annonce 200 millions. On a demandé le double ! », tonne Dominique Bussereau.
L’augmentation du RSA de 2 % décidé par le gouvernement ne calme pas les esprits. « Ce sont 300 millions d’euros supplémentaires à la charge des départements. C’est inacceptable », s’agace le président de l’ADF.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 14 octobre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité