Aller au contenu principal
Font Size

Les départements condamnent le désengagement de l’État

Le financement de l’aide sociale, qui incombe aux départements, a été le sujet récurrent du congrès des départements de France, le 6 octobre dans la Vienne. Les collectivités départementales demandent le retrait de nouvelles baisses de dotations.

Les départements demandent des mesures urgentes au gouvernement pour qu’ils puissent financer les allocations de solidarité sociales telles que le RSA.
Les départements demandent des mesures urgentes au gouvernement pour qu’ils puissent financer les allocations de solidarité sociales telles que le RSA.
© G.W.

Le versement et le co-financement du RSA, de l'aide personnalisée d'autonomie (APA) ou encore de la prestation de compensation du handicap relèvent des prérogatives des départements. Mais le compte n’y est plus, ont martelé les présidents de départements réunis à Chasseneuil, dans la Vienne, la semaine dernière. Leurs recettes n’augmentent pas à la mesure de ces dépenses, l’État ayant baissé la dotation qu’il leur verse.
En congrès, l’Assemblée des départements de France (ADF) a exprimé son inquiétude la semaine dernière. Son président, Dominique Bussereau, prévient que plusieurs dizaines de département ne pourront pas payer le RSA à la fin de l’année. « Le fonds d’urgence qui doit nous être octroyé en fin d’année doit être conséquent. On nous annonce 200 millions. On a demandé le double ! », tonne Dominique Bussereau.
L’augmentation du RSA de 2 % décidé par le gouvernement ne calme pas les esprits. « Ce sont 300 millions d’euros supplémentaires à la charge des départements. C’est inacceptable », s’agace le président de l’ADF.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 14 octobre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Les glaces, une diversification rafraichissante et 100% locale
Depuis 15 ans, les 115 vaches du troupeau de la Roche laitière, à Brûlain, sont à l’origine d’une gamme de glaces vendues dans…
Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Publicité