Aller au contenu principal

Les derniers arbitrages de la PAC se font en concertation avec la profession

Jérôme Gutton, préfet des Deux-Sèvres, a fait le point sur quelques dossiers agricoles. Le vol dans les exploitations, les derniers arbitrages de la PAC sont de ceux-là.

Concernant l’arrêté cadre sur la gestion de l’eau, le représentant de l’Etat se garde à ce jour de tout engagement.
Concernant l’arrêté cadre sur la gestion de l’eau, le représentant de l’Etat se garde à ce jour de tout engagement.
© N.C.

Jérôme Gutton enchaîne ces derniers jours les cérémonies de vœux. Après les vœux au personnel le 13 janvier puis aux personnalités le 16 janvier, le représentant de l’Etat recevait la presse le 22 janvier dernier et s’est prêté au jeu des questions réponses.
Interrogé sur les vols dans les exploitations agricoles, Jérôme Gutton présente une situation 2014 identique à celle de 2013. Les faits déclarés sont au nombre 144. Soit 1,8 % de la délinquance observée sur la zone couverte par la gendarmerie en Deux-Sèvres. « 80 % des vols ne sont pas précédés d’une effraction. Les faits ont lieu dans des endroits isolés. Les services de gendarmerie sont souvent prévenus tardivement. Malheureusement le taux d’élucidation est faible », reconnaît le colonel Guillaume Jacquet. Compte tenu de la spécificité que revêtent les préjudices agricoles, les services de l’Etat encouragent les agriculteurs à la vigilance. « Les exploitations agricoles sont de plus en plus importantes. Elles attirent les convoitises des réseaux locaux, parfois européens de délinquance. Clôturer, poser des alarmes, remettre des chiens dans les fermes sont des décisions qui relèvent du bon sens empirique », encourage le préfet.
Interpellés sur le manque d’informations dont disposent les agriculteurs sur certains arbitrages de la PAC et alertés de l’impatience qui en conséquence s’exprime dans les campagnes, Jérôme Gutton et Alain Jacobsoone, directeur de la DDT, annoncent l’organisation de réunions d’information début février, en collaboration avec la chambre d’agriculture. D’ici là, sera-t-il possible d’en dire plus sur le montant de la Pmtva ou sur le montant de la surprime aux 52 premiers hectares ? « Nous l’espérons, pondèrent-ils, rappelant que les derniers ajustements sont l’objet d’une concertation actuellement conduite avec la profession agricole. »

Pas de précisions sur le contenu de l’arrêté cadre
S’agissant de la gestion de l’eau, le préfet et ses services ont fait part, sur le plan de la qualité, de la mise en œuvre de la directive nitrates. Un programme développé pour répondre au contentieux européen. Concernant la quantité, ils constatent la mise en œuvre d’un nombre de projets de création de ressources. « La coopérative de l’eau porte son dossier. L’enquête publique devrait avoir lieu dans l’année. »
Concernant l’arrêté cadre sur la gestion de l’eau, le représentant de l’Etat se garde à ce jour de tout engagement. Alors qu’Alain Jacobsoone fait état à fin décembre, pour la moitié des piézomètres du département, d’un niveau inférieur à la moyenne interannuelle, Jérôme Gutton  juge qu’il faut attendre. « Je ne m’engage pas sur le contenu de l’arrêté à venir tant que nous n’en savons pas plus sur le niveau actuel des nappes. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
HVE : entre bio et conventionnel, la voie du milieu
Simple logo de plus ou réelle opportunité pour les agriculteurs, la Haute valeur environnementale (HVE) progresse dans le paysage…
La Caveb veut rester un acteur majeur de la viande rouge
Lors du point presse précédent son assemblée générale, le mercredi 30 septembre, la coopérative agricole de Châtillon-sur-Thouet…
Manifestation de Bassines non merci en opposition au projet de réserves des la Sèvre niortaise.
La transition agroécologique, l’enjeu des réserves de substitution
Partisans et opposants parlent de la nécessaire transition agro-écologique. Pour les premiers les réserves de substitutions sont…
Capr'inov, un salon à huis clos

Pas de public, pas d’exposant. C’est une édition spéciale de Capr’inov que l’équipe du salon de la chèvre est contrainte d’…

À 50 ans, la Corel affiche sa bonne santé commerciale
La coopérative d’élevage a tenu son assemblée générale le jeudi 24 septembre. Avec un nouveau directeur et un nouveau président,…
Publicité