Aller au contenu principal

Chasse
Les déterreurs de Moncourly creusent aux sons des abois des chiens

Les équipages de déterreurs sont en baisse. Le département des Deux-Sèvres en compte entre 25 et 30. Aidés de leur chien, ces chasseurs de la vénerie sous terre traquent renards, ragondins et blaireaux.

Damien Blaud, Damien Herpin et Stéphane Airaud sont membres de l’équipage des déterreurs de  Moncourly, équipage de vénerie sous terre.
Damien Blaud, Damien Herpin et Stéphane Airaud sont membres de l’équipage des déterreurs de Moncourly, équipage de vénerie sous terre.
© C. P.

Il leur est arrivé de creuser à trois mètres de profondeur guidés par les seuls abois de leurs complices en chasse sous terre. « A notre demande le chien entre par l’un des trous du terrier », expliquent Stéphane Airaud et ses deux coéquipiers Damien Blaud et Damien Herpin. Parce qu’il a confiance en son maître, il se lance sans réserve dans un milieu sombre habité par un animal qui fait deux fois sa taille. Les galeries sont nombreuses. Le fox les parcourt à la recherche du blaireau guidé par son flair. « Aux sons de ses abois, nous savons à peu près ce qui se passe sous terre », estiment les membres de l’équipage baptisé « les déterreurs de Moncourly ».

Lire la suite en page 6 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Publicité