Aller au contenu principal

Les Deux-Sèvres veulent capitaliser sur l’envie de nature et de tranquillité des touristes

© Conseil départemental 79

Alors que la Covid-19 a changé les habitudes touristiques des Français, le département des Deux-Sèvres veut surfer sur cette nouvelle tendance. « Cette envie de vert et d’espaces, le département a su la contenter en 2020 », se réjouit Hervé de Talhouët-Roy, le président du Conseil départemental. Il souligne d’ailleurs que les Deux-Sèvres ont été « l’un des départements les plus dynamiques de Nouvelle-Aquitaine ».

Le tourisme est considéré comme un poids lourd de l’économie locale. Il représente un chiffre d’affaires de 250 millions d’euros, soit près de 8 000 emplois. Le Marais poitevin représente à lui seul un million de visiteurs. Or, en 2020, la fréquentation des sites touristiques a connu une baisse de 10 à 36 %, un impact que n’ont pas rattrapé les bons résultats du mois d’août, avec une consommation touristique en hausse de 10 % par rapport à 2019. Cette année, la non-ouverture des activités a déjà fait perdre 25 % de chiffre d’affaires.

Alors, pour séduire les touristes, le Conseil départemental a mené une campagne de communication double : à l’échelle nationale, avec 642 spots télés en mai et juin, 800 spots radios et 800 affichages dans les départements limitrophes ; et à l’échelle locale avec le renouvellement du dispositif Escapades, qui permet de bénéficier de 850 euros d’économies pour les visiteurs. D’ailleurs, le département a constaté une hausse de l’utilisation des coupons, passant de 10 000 en 2019 à 14 000 en 2020. « Nous observons un sentiment de fierté retrouvée par les Deux-Sévriens envers leur territoire », assure Coralie Denoues, conseillère départementale en charge du tourisme. Au total, le budget du plan média pour cette année est de 400 000 euros (contre 500 000 en 2020).

Le dispositif Escapades permet de bénéficier de 850 d'économies pour les visiteurs locaux


En marge de cette communication, le département a travaillé sur six axes de développements :
- le Marais poitevin (mise en tourisme fluvial de la Sèvre niortaise, plan vélo…) ;
- l’itinérance touristique (développement de l’itinéraire vélo, conception de séjours écotouristiques) ;
- mise en lumière et fleurissement des petites cités de caractères ;
- développement de l’offre ;
- meilleure signalisation des animations sur le bord des routes ;
- développement du tourisme événementiel (culturel ou économique).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

La Fête de la Terre régionale se tient le 21 et 22 août à Blanzay (86)

La 17e édition de la Fête de la Terre régionale se tient ce week-end du 21 et 22 août à Blanzay, dans la Vienne.…

Jeunes Agriculteurs, JA, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Fête de la terre
Merci aux partenaires, et à bientôt !
L’annulation de la fête de la Terre, qui devait se dérouler le 29 août à Coulonges-sur-l’Autize, est un nouveau coup dur pour les…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
En Val de Gâtine, ils produisent pour une consommation locale
Pionniers de la vente directe, plusieurs producteurs du secteur de Coulonges-sur-l’Autize se sont lancés il y a des années dans…
Vue d'ensemble, Festival de l'élevage, France Parthenaise, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Elevage
National parthenaise : le concours de la relance
120 animaux participeront les 9 et 10 septembre au national de la race organisé au marché de Parthenay. Un événement programmé,…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

Publicité