Aller au contenu principal

Les élèves du lycée Thomas-Jean-Main testent leurs compétences

© C.M.

Lieu d'expositions et d'échanges, Capr'Inov était également un terrain d'évaluation pour les étudiants. Les 18 élèves de seconde pro accueil relations clients et usagés du lycée Thomas-Jean-Main de Niort ont été déployés pendant deux jours aux quatre coins du parc des expositions « pour leur montrer la réalité du terrain », indique Karine Verlhac, professeur accueil relations clients. Grâce à un partenariat noué avec le salon depuis la dernière édition par l'intermédiaire de l'office du tourisme, les élèves avaient en charge l'accueil des visiteurs français et étrangers à l’entrée du salon et des salles de conférences, la tenue du pôle info et d’enquêtes de satisfaction auprès des visiteurs. Ces questionnaires, entièrement préparés par les élèves, feront ensuite l'objet d'un compte-rendu présenté en classe et qui sera évalué. Pour compléter cet exercice, Leur professeur de mathématiques va également les faire travailler sur des statistiques issues du dépouillement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité