Aller au contenu principal

Porcs
Les éleveurs de porcs manifestent à Paris

Plus de 500 éleveurs étaient attendus aux Invalides entre 12 h et 14 h. Scandale de la dioxine, trésorerie à sec... les raisons de cette manifestation sont nombreuses. 

«Les producteurs de porcs ont décidé de monter à Paris », le 26 janvier, « pour se faire entendre du plus grand nombre », a annoncé la FNP. Plus de 500 éleveurs étaient attendus aux Invalides entre 12 h et 14 h. Désorganisation du marché du porc avec le scandale de la dioxine, trésorerie à sec après quatre ans de crise, hausse du prix de l’aliment du bétail avec la flambée des cours de matières premières, non respect d’un accord interprofessionnel sur la mention d’origine des produits, les raisons de cette manifestation sont nombreuses. Les éleveurs demandent « une répercussion des hausses des coûts de production dans les prix payés aux producteurs ». Ils « attendent aussi du gouvernement une activation des outils de gestion de marché et une année blanche pour les producteurs les plus en difficulté ».Par ailleurs, pour limiter les effets de la crise de la dioxine sur le marché, la Commission de Bruxelles devrait annoncer prochainement l’ouverture d’une opération de stockage privé pour la viande porcine.« Les prix de marché devront refléter tôt ou tard cette hausse des coûts de production, mais nous devons constater que nous en sommes loin », a déclaré Dacian Ciolos. Le Commissaire européen à l’Agriculture s’est prononcé formellement sur la création d’un groupe consultatif de suivi de la conjoncture porcine. D’ores et déjà, il lui a donné sa feuille de route sur laquelle ces personnalités devront réfléchir : d’abord la création de fonds mutuels et d’assurance revenus esquissés dans la prochaine PAC 2014-2020, la promotion de la viande porcine européenne et puis l’avenir des dispositifs communautaires de gestion des marchés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Le guichet pour les aides de crise ouvre le 22 juillet
Annoncée en mars, l’aide aux éleveurs ayant dégagé un revenu inférieur à 11000€ en 2020 sera mobilisable du 22 juillet au 15…
Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité