Aller au contenu principal

Porcs
Les éleveurs de porcs manifestent à Paris

Plus de 500 éleveurs étaient attendus aux Invalides entre 12 h et 14 h. Scandale de la dioxine, trésorerie à sec... les raisons de cette manifestation sont nombreuses. 

«Les producteurs de porcs ont décidé de monter à Paris », le 26 janvier, « pour se faire entendre du plus grand nombre », a annoncé la FNP. Plus de 500 éleveurs étaient attendus aux Invalides entre 12 h et 14 h. Désorganisation du marché du porc avec le scandale de la dioxine, trésorerie à sec après quatre ans de crise, hausse du prix de l’aliment du bétail avec la flambée des cours de matières premières, non respect d’un accord interprofessionnel sur la mention d’origine des produits, les raisons de cette manifestation sont nombreuses. Les éleveurs demandent « une répercussion des hausses des coûts de production dans les prix payés aux producteurs ». Ils « attendent aussi du gouvernement une activation des outils de gestion de marché et une année blanche pour les producteurs les plus en difficulté ».Par ailleurs, pour limiter les effets de la crise de la dioxine sur le marché, la Commission de Bruxelles devrait annoncer prochainement l’ouverture d’une opération de stockage privé pour la viande porcine.« Les prix de marché devront refléter tôt ou tard cette hausse des coûts de production, mais nous devons constater que nous en sommes loin », a déclaré Dacian Ciolos. Le Commissaire européen à l’Agriculture s’est prononcé formellement sur la création d’un groupe consultatif de suivi de la conjoncture porcine. D’ores et déjà, il lui a donné sa feuille de route sur laquelle ces personnalités devront réfléchir : d’abord la création de fonds mutuels et d’assurance revenus esquissés dans la prochaine PAC 2014-2020, la promotion de la viande porcine européenne et puis l’avenir des dispositifs communautaires de gestion des marchés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité