Aller au contenu principal

FCO
Les éleveurs pourront vacciner eux-mêmes

Les éleveurs pourront s’organiser avec leur vétérinaire pour vacciner eux-mêmes les animaux contre la FCO.

Le plan de vaccination contre la fièvre catarrhale ovine a été annoncé par Michel Barnier à l’assemblée générale de la FNB. La vaccination démarrera en avril dans les 16 départements frontaliers touchés par la FCO en 2006. Pour le reste du territoire, la vaccination commencera en mai et les priorités seront les petits ruminants d’une part et les bovins en âge de reproduction d’autre part. Les animaux exportés vers l’Italie seront également  pris en compte prioritairement dans le plan de vaccination ainsi que celui des animaux en transhumance.
Entre avril et août, plus de 40 millions de doses seront disponibles. Ce qui permettra de vacciner 15 millions de bovins et plus de 10 millions de petits ruminants. Contrairement à ce que souhaitaient les éleveurs, la responsabilité de la vaccination sera confiée aux vétérinaires. « L’Etat assurera le paiement direct des aides européennes aux vétérinaires. La vaccination sera facultative. Son organisation et la facturation aux éleveurs seront traités dans le cadre des relations habituelles entre les vétérinaires et leurs clients » a indiqué Michel Barnier. Ce qui veut dire que les éleveurs pourront procéder à la vaccination dans la mesure où ils auront obtenu l’accord du vétérinaire.
Le financement des vaccins est supporté pour l’essentiel par l’Union européenne, l’Etat apportant un complément de 10 millions d’euros pour l’achat des vaccins. Quant à l’acte de vaccination lui-même, la Commission européenne en prendra en charge 50 %.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Le guichet pour les aides de crise ouvre le 22 juillet
Annoncée en mars, l’aide aux éleveurs ayant dégagé un revenu inférieur à 11000€ en 2020 sera mobilisable du 22 juillet au 15…
Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité