Aller au contenu principal

Les éleveurs préparent « l’après Doux »

Les éleveurs se réunissent régulièrement pour s’informer de l’avancée du dossier. En Deux-Sèvres, 6 producteurs et 17 000 m2 de bâtiments sont concernés par ce dépôt de bilan.

Les éleveurs espèrent que l’abattoir de Chantonnay sera repris. Dans le cas contraire, de nombreux mètres carrés de bâtiments se retrouveront sur le marché.
Les éleveurs espèrent que l’abattoir de Chantonnay sera repris. Dans le cas contraire, de nombreux mètres carrés de bâtiments se retrouveront sur le marché.
© C.P.

Depuis 15 jours, les éleveurs en contrat avec Doux Chantonnay soufflent un peu. Alain Sacré, éleveur à Villiers-en-Plaine, vice-président de l’association les représentant, veut croire en une possible reprise de l’abattoir vendéen. Il espère que la proposition faite par le spécialiste du poulet halal, Chesterfield Poultry, aboutira. Outre la possible sauvegarde des 145 emplois menacés jusqu’à aujourd’hui, cette offre, si elle aboutit, rassurera les éleveurs en contrat avec l’outil. Elle enverra un signe positif au marché. « En Deux-Sèvres, nous sommes 6 producteurs à livrer à Chantonnay (*). Si le 2 juin l’activité s’arrête, ce sont 17 000 m2 de bâtiments qui vont se retrouver sur le marché. La filière va faire le tri. Une sélection risquerait de laisser sur le côté les producteurs les plus fragiles ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Réserves de substitution, Sèvres Niortaise
Les agriculteurs s'engagent collectivement à réduire de 50% les produits phytosanitaires à horizon 2025
Deux ans jour pour jour après la signature du protocole d'accord, la commission d'évaluation et de surveillance, en charge du…
Les vœux de l’année : une Pac supportable, des Egalim appliqués
Depuis leur début de mandat (en mars pour Thomas Gaillard, en juin pour Grégory Nivelle), les présidents de JA 79 et Fnsea 79 n’…
Publicité