Aller au contenu principal

Les éleveurs renforcent les mesures de biosécurité et croisent les doigts

L’influenza aviaire H5N8 est en Deux-Sèvres. Les éleveurs renforcent les mesures de protection des élevages. Dans le périmètre réglementé, on s’interroge quant aux possibilités de produire dans les semaines à venir.

Cette confirmation de deux cas dans les Deux-Sèvres déclenche tout un protocole de mesures dont la mise en place d’un périmètre réglementé.
Cette confirmation de deux cas dans les Deux-Sèvres déclenche tout un protocole de mesures dont la mise en place d’un périmètre réglementé.
© DDCSPP

La mise en place des mesures de biosécurité engagée ces derniers mois a été précipitée par les cas avérés de grippe aviaire en Deux-Sèvres, à Fors et à La Chapelle-Bâton. Depuis le 1er octobre, date à laquelle Vincent Naudin a réalisé un stage biosécurité, l’éleveur installé à Augé œuvrait à la protection de son élevage plein air. L’Earl qui commercialise de la volaille démarrée (vivante) et des produits prêts à cuire emploie quatre salariés. « Empêcher le virus d’entrer dans l’élevage est une priorité », témoigne l’exploitant. Comme nombre de ses collègues ces dernières semaines, Vincent pratique le confinement, le lavage du matériel, la désinfection des véhicules à l’entrée et à la sortie de l’exploitation.
Des sas permettant de changer de tenue avant de passer d’une zone sale à zone propre sont installés. « L’idée est de mettre en place un maximum de barrages pour protéger nos élevages », précise Fabrice Baraton, producteur de volailles « export » à la Chapelle-Bâton. La préservation du marché à l’export, soumis au classement zone indemne, est une autre finalité de ce travail.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Les travaux de la ferme aux 1200 taurillons pourraient débuter en 2021
La décision de la cour administrative d’appel, le 29 décembre, a fait tomber l’annulation de l’autorisation d’exploiter qui avait…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Publicité